Le brasero, nouvelle tendance pour les grillades de l'été

Chauffage d'extérieur se transformant en barbecue en un tour de main (et de grille), le brasero est l'indispensable de l'été au jardin.

Le brasero, nouvelle tendance pour les grillades de l'été
© Invicta

Qu'est-ce que le brasero ?

Le brasero est un brasier à feu ouvert et n'est donc pas sans danger. Composé d'une cuve métallique sur trépied dans laquelle se consume du bois ou du charbon, il est donc à utiliser avec beaucoup de précautions.

D'où vient le brasero  ?

S'il truste les tendances côté jardin lors de la saison chaude, le brasero n'est pas né de la dernière pluie. Depuis l'Antiquité grecque et romaine, ce chauffage est utilisé. À l'époque, il s'invitait à l'intérieur des habitations et faisait office de chauffage dans les pièces de vie commune, ce qui n'était pas sans provoquer régulièrement des incendies. 

Comment fonctionne un brasero ?

Si vous savez allumer un barbecue, vous saurez utiliser un brasero puisqu'il fonctionne exactement sur le même principe. Il suffit d'y faire brûler des bûchettes de bois pour un chauffage d'extérieur idéal pour les soirées fraîches ou du charbon de bois pour l'utiliser comme barbecue

Brasero : 119 euros © Leroy Merlin

Combien ça coûte ?

Bonne nouvelle, le brasero est très abordable. En effet, selon les marques et les matériaux utilisés (inox, fonte, acier, terre cuite), le prix commence très bas (30 euros environ). Parfois, les modèles ne sont pas vendus avec une grille de cuisson pour les aliments, et elle sera donc à acheter. 

Au niveau légal, ça donne quoi ?

S'il n'existe pas de restriction légale concernant l'utilisation d'un barbecue sur un balcon ou une terrasse, votre règlement de copropriété vous indiquera les possibilités d'utilisation d'un brasero dans un immeuble. Aussi, vous pouvez vous rendre en mairie afin de savoir si un arrêté préfectoral conditionne l'usage d'un barbecue ou d'un brasero. De façon générale, veillez à être très vigilant quand vous l'utilisez et à l'installer hors de portée des enfants.

Quel modèle de brasero choisir ? 

Les moins habiles et ceux qui veulent prendre le moins de risque se tourneront vers des modèles de braseros fonctionnant au bio-éthanol, plus sécurisant pour les petits espaces et pratique parce qu'il ne laisse ni cendres ni résidus. Sinon, les modèles traditionnels en fonte ou inox sont parfaitement adaptés aux jardins et terrasses des maisons. 

Brasero en acier : 119 euros © Castorama
Brasero de terrasse : 952,80 euros (Attention, l'abus d'alcool est dangereux pour la santé) © CLF Création
Brasero en terre cuite : 265 euros © Amadera