Comment peindre son mobilier de jardin ?

Usé par les années, décoloré par le soleil et les intempéries, votre salon de jardin fait grise mine ? Avant de le remplacer, essayez de le repeindre. Voici quelques conseils pour lui offrir une seconde jeunesse en quelques coups de pinceau.

© Peintures Julien

Soumis à rude épreuve, le mobilier de jardin a tendance à se délaver au fil des ans. Mais plutôt que de vous en séparer, offrez-lui un bon lifting ! Il existe aujourd'hui une large gamme de peintures qui permet de rénover et relooker quasiment tous les supports. Sans sous-couche pour la plupart, elles sont conçues pour résister dans le temps et proposent des palettes de couleurs de plus en plus étendues.

Quelle peinture choisir ?

Si vous souhaitez conserver l'aspect brut du bois, optez pour un vernis mat ou brillant, incolore ou légèrement teinté. Si vous avez envie de couleur, choisissez plutôt une lasure colorée ou, plus couvrante, une peinture spéciale bois. Autre option : les peintures destinées aux sols. Conçues pour résister au piétinement, mais aussi aux conditions climatiques extrêmes, elles sauront supporter les UV et les frottements répétés infligés aux fauteuils de jardin.

Salon de jardin en teck, attention ! Il est difficile de peindre les surfaces huilées, même après ponçage, car la matière aura du mal à adhérer. Si votre mobilier de jardin est en teck ou en bois exotique, donc gras, préférez une huile protectrice pour protéger et raviver le bois.

Notre sélection : Peinture spéciale bois Climats extrêmes, V33 ; Peinture Elastop et Toll'Azur, Tollens ; Lasure Xpro3, Ripolin ; Huile Teck, Bondex.

Toutes les peintures n'offrent pas un résultat optimal sur une matière comme le plastique. Il existe néanmoins des gammes spécialement conçues pour ce type de surface, et étudiées pour résister aux UV et aux intempéries. La marque Julien est ici la référence et propose un éventail de 11 coloris, des plus classiques aux plus vitaminés.

Notre sélection : Plastipeint, Julien.

Une chaise longue bien relookée ! © Peintures Julien

Optez ici pour une peinture spéciale métaux ferreux. Conçue pour résister à la rouille, elle s'applique sans sous-couche. Côté couleur, la palette est de plus en plus large, des noir, blanc et gris acier traditionnels, en passant par différentes nuances de vert, bleu ou rouge…

Notre sélection : Extrême Fer, Ripolin ; Peinture spéciale fer Direct Protect, V33 ; Laque métaux ferreux, Julien ; Ecran + Fer, Dulux Valentine.

Comme le PVC, la résine n'est pas un matériau qui se prête de bonne grâce à tous les travaux de peinture. Une peinture spéciale plastique saura néanmoins lui redonner un petit coup de jeune. Moyennant une sous-couche d'apprêt acrylique, vous pouvez aussi utiliser une peinture classique conçue pour l'extérieure.

Notre sélection : Plastipeint, Julien ; Sous-couche plastique PVC, Julien.

Peindre son mobilier de jardin : les étapes

  • Nettoyer. Pour que la matière accroche, le support doit être aussi propre et lisse que possible. Commencez par dépoussiérer et passer votre mobilier de jardin à l'acétone pour bien le dégraisser.
  • Poncer. Bois, résine ou PVC, poncez légèrement avec du papier de verre pour une meilleure adhérence du produit. Si votre mobilier est en fer forgé, grattez la surface à l'aide d'une petite brosse métallique pour éliminer la peinture écaillée et les éventuelles traces de rouille.
  • Traiter le mobilier en bois. La peinture résistera mieux sur un support sain. Pour protéger au mieux votre mobilier en bois, surtout s'il reste dehors tout l'année, il est préférable d'appliquer un traitement protecteur (anti-mousse, anti-champignons, etc…). Comptez dans ce cas une semaine de séchage avant de peindre.
  • Peindre. Vernis ou peinture : appliquez toujours deux couches, en respectant bien le temps de séchage entre chaque. Comptez ensuite au moins 48 heures, le temps que la peinture sèche à cœur, avant de pouvoir à nouveau profiter de votre salon de jardin.

(Merci à Vanessa Kovacevic, chef de groupe chez Ripolin, pour ses conseils.)