10 idées pour un joli jardin en hiver

Vous pensez que l'hiver est uniquement synonyme de tristesse ? Voici des astuces pour déjouer les pièges de la mauvaise saison et insuffler vie et couleurs au jardin.

© irynal/123RF

Si les frimas de l'hiver limitent le choix des végétaux et donc leur floraison, il est quand même possible de bénéficier de couleurs vives tout au long de l'année. Certaines fleurs, parmi lesquelles les roses de Noël, le bergenia, le camélia, l'hellébore, la bruyère d'hiver, l'hamamélis, le mimosa, le jasmin d'hiver...

Pour les plus créatifs, de nombreuses autres astuces permettent d'apporter vie et gaieté au jardin sans patienter jusqu'au printemps. Écorces, arbustes à feuillage persistant, baies, accessoires... sans oublier les murs et façades, qui mettent certains végétaux, comme les grimpantes, particulièrement en valeur.

Les fleurs hivernales

Non, le printemps et l'été n'ont pas le monopole de la floraison. En choisissant bien vos végétaux, vous assurerez à votre jardin une floraison optimale tout au long de l'année. Ainsi, pour un jardin tout en couleurs, vous aurez le choix entre les différentes variétés de roses de Noël, le bergenia, facile à cultiver et idéal pour les rocailles, ou encore le camélia, qui étendra ses pétales généreux jusqu'au début du printemps. Pensez également à l'hellébore, à la bruyère d'hiver, parfait couvre-sol, à l'hamamélis au parfum envoûtant... Avant de faire votre choix, vérifiez la rusticité des plantes afin que les basses températures les épargnent. Certaines fleurs résistent particulièrement bien au gel, parmi lesquelles les primevères et les pensées viola. Découvrez d'autres fleurs qui se plaisent en hiver.

Le camélia, un arbuste à floraison hivernale © 123RF

Décorer ses fenêtres

Lorsque le jardin est en sommeil, pourquoi ne pas compter sur la maison ou l'appartement pour compenser les couleurs de la belle saison ? En misant sur la couleur des volets, que vous choisirez de préférence vive, et plaçant une jardinière assortie et garnie de fleurs adaptées (jacinthes blanches par exemple), l'effet esthétique sera des plus réussis.

A l'intérieur, si vous disposez d'un rebord, adonnez-vous à la culture de plantes d'intérieur (bulbes) qui égaieront la fenêtre. Créez des mini-scènes à l'aide de pots décoratifs, bougies, tout en veillant à l'harmonie des couleurs.

Les jacinthes et autres plantes à bulbes, pour décorer les rebords de fenêtre © Olesia Sarycheva/123RF

Miser sur les feuillages

Par la diversité de leurs formes, les feuillages sont une option intéressante pour égayer le jardin. Les feuillages verts apporteront davantage de luminosité, tandis que les feuillages rouges et or ponctueront le jardin d'une touche chaleureuse. Les feuillages persistants structurent l'espace et sont donc essentiels. Pensez à l'éléagnus, au thuya, au houx... Enfin, sachez que certains arbustes sont dotés d'écorces particulièrement décoratives, comme le cornouiller rouge, le bouleau, le prunier du Tibet, le bambou noir...

L'écorce blanche du bouleau ressort davantage en hiver © Alexander Shmakov/123RF

Cultiver des baies

Les arbustes à baies décoratives sont de toute beauté en cette période de l'année. Vous aurez le choix entre de nombreux végétaux : skimmia, gaultheria, houx ou pernettya, leur fructification peut durer jusqu'à 3 mois, jusqu'au mois de février. Vous profiterez en outre de leur jolie floraison au printemps (skimmia, houx) ou à l'automne (gaultheria, pernettya), et d'un feuillage de toute beauté tout au long de l'année.

Skimmia sous la neige © photovshot/123RF

Habiller les arbres qui ont perdu leurs feuilles

Certes, les arbres ne sont pas en hiver les végétaux les plus colorés du jardin. Pourtant, sous leurs airs austères, ils recèlent de nombreux secrets qui permettront de les mettre davantage en valeur. Vous pouvez opter pour la disposition de guirlandes et lumières décoratives. Vous pouvez également préférer certaines écorces, particulièrement ornementales, comme celles de l'érable à peau de serpent, doté d'une écorce verte striée de blanc, le cerisier de Mandchourie, à l'écorce brun-jaune ou encore le bouleau de l'Himalaya, d'une blancheur immaculée.

Opter pour la couleur

Non, l'hiver ne rime pas qu'avec grisaille... pas au jardin en tout cas. Fleurs, écorces, accessoires, le tout est de jouer sur les couleurs en respectant un minimum d'harmonie pour éviter toute faute de goût. Privilégiez les couleurs chaudes, et réservez les couleurs froides pour le coin repos, le bassin...  Un fond vert mettra les autres couleurs en valeur. Enfin, tenez compte des matériaux de votre habitat afin de ne pas commettre d'impair.

Mimosa sous la neige © lukeluke/123RF

Couvrir les murs

Quoi de mieux qu'une jolie cascade de verdure pour faire face à la pâle lumière de l'hiver ? Les plantes grimpantes, parmi lesquelles la vigne vierge, le lierre, la glycine, le rosier, le jasmin ou le chèvrefeuille, sont à disposer sur les façades, les pergolas et les clôtures. Certaines, comme le jasmin d'hiver, fleurissent dès novembre, et d'autres, comme la clématite alpina, offre à cette même période des akènes très décoratifs qui persistent tout l'hiver.

Akènes de clématite alpina © hikpic/123RF

Inviter les oiseaux

En hiver, tous les oiseaux ne migrent pas, et certains choisissent de rester dans nos fraîches contrées et de se débrouiller... ce qui n'empêche pas un léger coup de pouce. Mésange, rouge-gorge, pinson et autre chardonneret font revivre les jardins par leurs petits mouvements et leurs piaillements. En disposant un nichoir à l'intérieur duquel vous aurez placé graines, fruits et suif, vous aurez le plaisir d'observer cette faune qui redonnera vie aux jardins trop silencieux.

Nichoir à oiseaux © Andrei Ivanov/123RF

Faire parler son imagination

Accessoires, mises en scènes, contenants divers, suspensions... En hiver, comme à chaque saison, l'essentiel est de créer votre ambiance personnelle. Si le choix des végétaux est, il est vrai, plus limité en cette période, rien ne vous empêche de jouer sur les autres éléments. Les matériaux utilisés pour la terrasse (bois, pierre), les éléments ornementaux (statues, figurines), les éclairages, les formes (haies, massifs)... Si les frimas sont bien là, l'imagination n'a pas dit son dernier mot.