Comment bien choisir son éclairage extérieur ?

Utiles ou décoratifs, les éclairages de jardin peuvent apporter une touche chaleureuse à votre espace vert. Voici quelques conseils et astuces pour bien choisir ses luminaires outdoor, de la forme à la couleur.

©  Hannu Viitanen

Il y a deux types d'éclairage extérieur : le fonctionnel et le décoratif. On retrouve donc les éclairages de façades, de balisage d'allées ou de massifs. Mais aussi les éclairages encastrés pour le sol et les terrasses en bois exotiques ou naturel qui sont plus chers mais qui se développent beaucoup depuis plusieurs années. Il y a les guirlandes qui, durant l'été, placées dans un arbre ou dans une dame-jeanne en verre par exemple, peuvent donner un peu de couleur et égayer les repas du soir dans le jardin ou sur la terrasse, qu'ils soient conviviaux ou intimes. En termes de prix, on peut trouver des appliques de façade à partir de 3 euros ou des bornes de 40 cm de hauteur à partir de 7 euros, alors que des kits de dix spots encastrés coûteront plutôt 50 euros, voire 100 euros selon les diamètres. Tout dépend des goûts et des besoins de chacun.

Combien coûte un éclairage extérieur ?

Ce qui coûte de l'argent en matière d'éclairage extérieur est principalement le câblage qui nécessite le plus souvent de faire appel à un électricien. Dans ce cas, il peut être intéressant de choisir des éclairages fonctionnant à l'énergie solaire, au top de la tendance. Ils sont très pratiques pour du balisage, par exemple, ou en décoration, même si ce genre de produit éclaire peu. Au niveau des prix, il est possible de trouver des kits de huit bornes à partir de 15 euros. Mais les choses évoluent et les grandes marquent rivalisent d'imagination en terme de luminaire, et on peut d'ores et déjà trouver des éclairages beaucoup plus puissants, bien qu'ils soient parfois un peu plus onéreux. Leur autonomie varie quant à elle de 6 à 15 heures selon les lieux d'exposition.

D'autres technologies plus traditionnelles sont toujours présentes sur le marché. Notamment la lampe à incandescence, l'éclairage halogène pour un besoin de lumière plus important et les ampoules fluo-compactes à économie d'énergie qu'on utilise volontiers, leur consommation étant cinq fois inférieure à une ampoule classique et leur durée de vie, six fois plus grande. Dernier procédé à succès en date  : la LED, "light-emitting diode" en anglais, soit la "diode électroluminescente" en français. Son avantage est qu'elle chauffe très peu, donc il y a moins de risques pour les enfants, et sa durée de vie est de 30 000 heures. L'inconvénient cependant est qu'elle manque de puissance. Il suffira donc de bien choisir son ampoule en fonction de l'extérieur que l'on veut illuminer.

En matière de design

Pour une ambiance bohème, une déco rétro, une atmosphère naturelle ou un esprit industriel, depuis des années et quelque soit la décoration extérieure, les formes classiques, comme les lanternes de fiacre, les suspensions ou les photophores, marchent très bien. Faciles à chiner, elles restent les petites préférées des passionnées de déco. Les éclairages de formes plus contemporaines ont également la cote, comme les appliques flambeaux ou les lampadaires design. Au niveau des matériaux, les produits sobres sont recherchés. On retrouve ainsi du bois brut, de l'acier, de l'inox ou du teck. Quant aux couleurs, le chocolat, le noir, le blanc et les couleurs naturelles fonctionnent très bien. Les plus téméraires oseront les couleurs vives et les compositions de luminaires.

Pour éclairer son extérieur, il faut allier les côtés pratique et décoratif. Avec le choix actuel de matières et de couleurs, chacun peut se faire plaisir. Il faut juste prendre le temps de tout regarder et prendre quelques minutes pour bien analyser l'espace et ce dont on a besoin en terme de luminaires. Ensuite, pour l'éclairage décoratif des jardins, mieux vaut placer l'éclairage dans des massifs ou sous un arbre, tourné vers le ciel. Et ne pas oublier des petits spots encastrés pour leur aspect chaleureux.