Quel carrelage extérieur pour la terrasse ou le balcon ?

Vous possédez un espace extérieur et souhaitez l'aménager au mieux ? Cela passe forcément par le choix du revêtement de sol. Le carrelage garantit solidité, praticité et durabilité, sans compter son atout esthétique incontestable. Pour autant, il convient d'éviter de jeter son dévolu sur le premier carrelage extérieur venu. Tous ne se valent pas, loin de là, et certains seront mieux adaptés que d'autres à vos besoins. Nos conseils pour bien choisir les dalles de votre terrasse ou balcon.

Quel carrelage extérieur pour la terrasse ou le balcon ?
© Point P

C'est décidé, pour votre balcon ou votre terrasse, ce sera du carrelage extérieur ! Maintenant, il s'agit de faire son choix parmi les nombreux modèles de dalles disponibles en magasin. Pour y voir plus clair, voici quelques éléments à prendre en compte.

Bien cerner ses besoins

Votre terrasse sert-elle également d'allée ? Dans ce cas, vous opterez pour des carreaux antidérapants à l'adhérence maximale. Votre balcon est peu abrité et vous habitez dans le nord de la France ? Privilégiez un sol résistant au gel qui limite l'absorption d'eau. Votre extérieur est exposé plein sud ? Évitez les teintes claires, trop éblouissantes. L'orangé vous a tapé dans l’œil et vous envisagez de l'adopter pour votre carrelage extérieur ? Surtout pas ! Pensez qu'un carrelage est là pour durer et qu'une fois passé l'effet de mode, il vous faudra vivre avec.

Enfin, la question du budget guidera également votre choix, sachant que la palette de prix pour 1 m² de carrelage extérieur varie entre 6 euros et 50 euros.

Le choix du matériau pour un carrelage extérieur

C'est bien sûr le premier critère à étudier puisque c'est lui qui déterminera le coût et l'aspect final :

  • la céramique est une option très répandue dans les régions méridionales. Résistante et rustique, elle fait son petit effet. Deux bémols cependant : le choix de coloris est assez limité et son matériau poreux demande de l'entretien.
  • le carrelage extérieur en grès : qu'il soit en grès cérame émaillé (c'est-à-dire recouvert d'une couche d'émail) ou pleine masse (sans émail donc), le carrelage en grès vous offrira une très grande résistance et une imperméabilité parfaite, et ce, à un tout petit prix. Il peut de plus imiter à s'y méprendre le bois, le béton et la pierre, et s'adaptera ainsi à toutes les envies et tous les styles de déco.
  • la dalle extérieure en pierre naturelle : les dalles et pavés se rencontrent en une multitude de formes et de couleurs et peuvent satisfaire toutes les envies. La pierre naturelle offre elle aussi une grande résistance, mais elle devra être traitée régulièrement contre le gel et les taches, et son prix peut être assez élevé.
  • le carrelage extérieur en pierre reconstituée : fabriqué à partir de pierre concassée mélangée à des liants puis moulée, ce carrelage ne nécessite pas de traitement spécifique pour être très résistant, et son prix reste raisonnable. Si vous voulez bénéficier de l'aspect visuel de la pierre à moindre coût, misez donc sur ce revêtement reconstitué.
  • le carrelage extérieur en verre : résolument original, il permet d'habiller avec style sa terrasse et de l'éclairer par le sol. Son prix élevé en fait un matériau d'exception. 
  • le ciment : le matériau le plus solide reste le ciment, qui conviendra bien aux décors contemporains.

Les normes pour un carrelage extérieur

Autre point important, les normes vous permettent d'y voir plus clair sur la résistance du dallage choisi pour la terrasse :

  • la résistance au passage : la norme européenne PEI qui classe le carrelage en fonction du niveau de passage et de l'abrasion (de PEI II pour un passage modéré à PEI V pour un passage intensif), et la norme française UPEC qui catégorise les carreaux de I (pour les moins résistants) à IV (pour les plus résistants) selon leur résistance à l'usure, l'eau, les produits chimiques et le poinçonnement.
  • la résistance à la glissance : la norme ABC pour l'adhérence des pieds nus sur du carrelage mouillé (A : adhérence moyenne, B : adhérence élevée, C : adhérence forte) et la norme R pour l'adhérence des pieds chaussés sur du carrelage mouillé (de R9 : adhérence moyenne à R13 : excellente adhérence).

Maintenant, à vous de choisir !