Réussir l'hivernage de sa piscine L'hivernage actif

On reproduit les mêmes étapes que pour l'hivernage passif, seulement on n'arrête pas la filtration. L'hivernage actif peut être intéressant pour des raisons esthétiques, lorsque l'on souhaite garder sa piscine visible si l'on reçoit des invités ou de la famille ou alors parce que l'on vit dans une région où les hivers sont peu rigoureux. 

Pour réaliser un hivernage actif, on laisse le système de filtrage actif en mettant un produit dégraissant et détartrant dans le filtre, en nettoyant les cartouches ou les poches filtrantes et on programme la filtration sur 2 à 4 heures par 24 heures sur des plages d'1/2 heures de préférence la nuit pour éviter les risques de gel. Il faut surveiller régulièrement le pH de l'eau et l'état des skimmers

Afin d'éviter que le gel ne s'installe, on crée un mouvement d'eau en ouvrant les skimmers ou en faisant tourner la pompe. Il est possible de recouvrir la piscine d'un filet ou d'une bâche mais cela n'est pas obligatoire, comme nous l'avons dit plus haut. Il faut préciser que cette technique ne peut s'appliquer qu'en période de hors-gel, elle ne peut être mise en place dans les zones très froides l'hiver.

piscine dans une villa modernisée
Piscine dans une villa modernisée © Elodie Rothan

Sommaire