Yorkshire terrier

Yorkshire terrier
© Corinne Plet

Excellents chiens de compagnie et de petite taille (15 à 25cm pour les mâles et 14 à 24cm pour les femelles et n'excédant pas un poids de 3kg), les Yorkshire-terriers ont des poils longs, raides et soyeux. La robe doit être bleu acier foncé (pas argenté) de l'occiput à la queue, sans poils foncés, fauve ou bronze. La face, le poitrail et les pieds sont marron feu.

Origine : L'origine de la race n'est clairement établie mais il semblerait que le Yorkshire soit un croisement entre le Terrier Dandie-Dinmont, le Terrier Skye, une sorte de Terrier noir et ocre et le Bichon maltais. Ce sont des mineurs anglais qui auraient créé la race au XIXème siècle afin de chasser les rats dans les puits de mines. Plus tard, il est devenu le compagnon préféré des femmes de la bourgeoisie. Il est aujourd'hui l'une des races les plus populaires au monde.

Classification : Groupe 3/Section 4 : Terriers d'agrément

Comportement : Le Yorkshire peut vivre aussi bien à la ville qu'à la campagne. Il reste un terrier et est donc très téméraire et énergique. Affectueux, c'est un excellent chien de compagnie et s'entend très bien avec les enfants à condition de ne pas le traiter comme un jouet car il peut montrer les dents s'il est brusqué. C'est un chien intelligent, voué à son maître, et qui ne supporte pas bien la solitude.

Santé : Le Yorkshire est un chien relativement robuste dont l'espérance de vie varie entre 12 et 15 ans. Sachez tout de même que ce chien est sensible au froid. De plus, ne le surprotégez pas car il pourrait devenir névrosé. Ses dents sont fragiles et il est donc important de les nettoyer régulièrement pour éviter les carries.

Alimentation : L'alimentation des chiens est à adapter par rapport aux activités physiques qu'ils effectuent. En effet, contrairement aux chats, ils peuvent avoir tendance à prendre du poids facilement. Leur alimentation est essentielle pour les maintenir en bonne santé. Principalement carnivores, les chiens ont des besoins nutritionnels spécifiques qui doivent contenir des glucides (sucres et amidons), des lipides (acides gras essentiels), des protéines, des minéraux et des vitamines. L'alimentation dite « cuisine maison » est déconseillée pour les néophytes car le chien risquerait d'avoir des carences mais aussi une accoutumance à cette alimentation. Les repas sont à répartir dans la journée. Le chocolat à bannir de son alimentation car il contient de la théobromine, molécule toxique pour l'animal. En raison de ses problèmes de dentition, préférez la nourriture sèche. Habituez-le dès les premiers mois à cette alimentation, et ne cédez surtout pas à ses caprices car c'est un chien très entêté qui peut refuser de se nourrir pendant 1 ou deux jours pour obtenir ce qu'il veut.

Reproduction : La maturité sexuelle chez le mâle comme chez la femelle débute vers l'âge de six mois et dure jusqu'à la fin de leur vie même si leur fertilité peut diminuer avec l'âge. Il est préférable d'attendre l'âge de un an avant de les laisser se reproduire. Les mâles peuvent se reproduire tout au long de l'année alors que les femelles doivent attendre l'étape de l'oestrus pendant leurs « chaleurs » (étape accompagnée d'un écoulement vaginal sanglant éclairci et pendant laquelle la chienne acceptera l'accouplement). L'accouplement dure une vingtaine de minutes en moyenne. La durée de la gestation est d'environ 63 jours. Le nombre de chiots par portée varie entre 2 et 12. Il est important de souligner que tous ces éléments peuvent varier pour chaque race de chiens, il s'agit ici de données moyennes.

Some category animals

Yorkshire terrier Également cité dans