Westie

Westie
© Yves Lanceau

Chien de race pure très populaire, le Westie (autrement appelé le West Highland White Terrier) est un terrier mesurant environ 28 cm pour un poids de 8 et 10 kg. Son poil est double et de couleur blanche. Le Westie a beaucoup de succès et certains éleveurs font reproduire la race dans de très mauvaises conditions : élevage en box, pas de sélection, chiots non sevrés. Ainsi, il est très important d'acquérir un chiot inscrit au LOF (Livre des Origines Français), ce qui vous garantira un chien bien sélectionné et en bonne santé.

Origine : Originaire d'Ecosse, il a pour ancêtre le Cairn Terrier. Il fut sélectionné à partir du XIXe siècle par le colonel Malcolm. Ce dernier avait en effet confondu l'un de ses Cairn Terrier avec une proie et pris alors la décision de ne dresser que des Cairns blancs, repérables dans l'obscurité des tanières. Si au début la couleur de la robe était sable, elle fut perfectionnée par la suite, jusqu'à donner le blanc que l'on connaît aujourd'hui.

Classification : Groupe 3/Section 2 : Terriers de petite taille

Comportement : Il ne faut pas s'y méprendre : le West Highland White Terrier est peut-être de petite taille mais il reste un Terrier et a donc besoin de se dépenser. Vif, il préfèrera la vie au grand air, dans une maison avec jardin, à la vie en appartement. Il est très sociable et amical envers tout le monde et ne fera donc pas un bon chien de garde. C'est un chien malicieux et fier, très attaché à son maître. Il doit être éduqué avec fermeté et se révèle relativement obéissant.

Santé : Le West Highland White Terrier est un chien rustique et robuste. Il peut vivre jusqu'à quinze ans et rester vif très longtemps. Il peut parfois développer des problèmes de peau : poil gras, allergies, affections cutanées, peau d'éléphant (la peau noire et épaisse, conséquence d'un grattage et d'un léchage soutenus). Cependant, une bonne hygiène de vie et une bonne alimentation peuvent le prémunir de ce genre de problèmes.

Alimentation : L'alimentation des chiens est à adapter par rapport aux activités physiques qu'ils effectuent. En effet, contrairement aux chats, ils peuvent avoir tendance à prendre du poids facilement. Leur alimentation est essentielle pour les maintenir en bonne santé. Principalement carnivores, les chiens ont des besoins nutritionnels spécifiques qui doivent contenir des glucides (sucres et amidons), des lipides (acides gras essentiels), des protéines, des minéraux et des vitamines. L'alimentation dite « cuisine maison » est déconseillée pour les néophytes car le chien risquerait d'avoir des carences mais aussi une accoutumance à cette alimentation. Les repas sont à répartir dans la journée. Le chocolat à bannir de son alimentation car il contient de la théobromine, molécule toxique pour l'animal. Les Terriers ne sont pas de gros mangeurs, mais ils jouent très bien la comédie et sont parfois difficiles. Ne cédez surtout pas et donnez-leur une alimentation équilibrée de type croquettes.

Reproduction : La maturité sexuelle chez le mâle comme chez la femelle débute vers l'âge de six mois et dure jusqu'à la fin de leur vie même si leur fertilité peut diminuer avec l'âge. Il est préférable d'attendre l'âge de un an avant de les laisser se reproduire. Les mâles peuvent se reproduire tout au long de l'année alors que les femelles doivent attendre l'étape de l'oestrus pendant leurs « chaleurs » (étape accompagnée d'un écoulement vaginal sanglant éclairci et pendant laquelle la chienne acceptera l'accouplement). L'accouplement dure une vingtaine de minutes en moyenne. La durée de la gestation est d'environ 63 jours. Le nombre de chiots par portée varie entre 2 et 12. Il est important de souligner que tous ces éléments peuvent varier pour chaque race de chiens, il s'agit ici de données moyennes.

Some category animals