Levrier

Levrier
© Daniele Francois

Connus pour leur rapidité et leur vue perçante, les Lévriers possèdent une morphologie très particulière. En effet, ils sont minces, longilignes, musclés et effilés. Leur tête est étroite, leur museau long et fin et leurs oreilles pointues. Ils pèsent entre 29 et 32 kg. Leur poil ras peut être blanc, noir ou gris, ou bien de couleurs mêlées. Il existe 14 races différentes de lévriers dont le Barzoï, le Lévrier irlandais, le Whippet, etc. Son profil athlétique peut lui permettre d'atteindre 70 à 80 km/h mais seulement sur de courtes distances (500 mètres environ). Il participe à des courses de chiens en Angleterre et aux Etats-Unis.

Origine : Autrefois utilisé pour la chasse, le lévrier tire son nom de « lièvre » qui était sa proie de prédilection. Il existerait déjà dès le IIIème millénaire av. J-C au Moyen-Orient et serait apparut en Angleterre au IXe siècle et peu de temps après en France.

Classification : Groupe 10

Comportement : Très affectueux, il est un excellent chien de compagnie, qui s'attache aux personnes avec qui il vit, mais reste distant avec les inconnus.

Santé : En raison de leur poil ras, les Lévriers sont très sensibles aux fortes variations de températures. A l'âge adulte, ils ont besoin de se dépenser, à raison d'un minimum de 45 min par jour. De plus, les Lévriers ne supportent pas la solitude, c'est pourquoi il est conseillé de ne pas les quitter plus de 6 heures à la suite.

Alimentation : L'alimentation des chiens est à adapter par rapport aux activités physiques qu'ils effectuent. En effet, contrairement aux chats, ils peuvent avoir tendance à prendre du poids facilement. Leur alimentation est essentielle pour les maintenir en bonne santé. Principalement carnivores, les chiens ont des besoins nutritionnels spécifiques qui doivent contenir des glucides (sucres et amidons), des lipides (acides gras essentiels), des protéines, des minéraux et des vitamines. L'alimentation dite « cuisine maison » est déconseillée pour les néophytes car le chien risquerait d'avoir des carences mais aussi une accoutumance à cette alimentation. Les repas sont à répartir dans la journée. Le chocolat à bannir de son alimentation car il contient de la théobromine, molécule toxique pour l'animal. Durant sa croissance, son alimentation doit être équilibrée, de type traditionnel ou en croquettes. A l'âge adulte, son alimentation reste simple. Il aura une alimentation très surveillée s'il pratique la compétition.

Reproduction : La maturité sexuelle chez le mâle comme chez la femelle débute vers l'âge de six mois et dure jusqu'à la fin de leur vie même si leur fertilité peut diminuer avec l'âge. Il est préférable d'attendre l'âge de un an avant de les laisser se reproduire. Les mâles peuvent se reproduire tout au long de l'année alors que les femelles doivent attendre l'étape de l'oestrus pendant leurs « chaleurs » (étape accompagnée d'un écoulement vaginal sanglant éclairci et pendant laquelle la chienne acceptera l'accouplement). L'accouplement dure une vingtaine de minutes en moyenne. La durée de la gestation est d'environ 63 jours. Le nombre de chiots par portée varie entre 2 et 12. Il est important de souligner que tous ces éléments peuvent varier pour chaque race de chiens, il s'agit ici de données moyennes.

Some category animals