Doberman

Doberman
© Danny Villa

Très élégant, le Doberman est devenu aussi bien un chien de garde qu'un chien de compagnie. Il est un croisement entre beaucoup de races différentes telles que le rottweiler, le Pinscher, le Beauceron, ou encore le Manchester Terrier. De couleurs noir ou marron accompagnées de tâches couleur rouille bien prononcées, le Doberman mâle atteint à l'âge adulte entre 68 et 72 cm avec un poids de 40 à 45 kg alors que le Doberman femelle atteint entre 63 et 68 cm avec un poids de 32 à 35 kg.

Origine : D'origine allemande, Le Doberman a été créé vers 1880 par Frédéric Louis Dobermann, un collecteur d'impôts chargé également de la fourrière locale. Amené à se déplacer avec de fortes sommes d'argent, celui-ci recherchait un chien de défense courageux et combatif. A la mort de Frédéric Louis Dobermann en 1894, Otto Goelle, éleveur de Dobermans, entreprit d'améliorer la race de ces chiens afin de les rendre plus élégants, plus physiques et plus équilibrés. Le premier standard fut rédigé en 1900 et le Dobermann Club de France (DCF) fut créé en 1923.

Classification : Groupe 2 : chiens de type Pinscher et Schnauzer (section 1), molossoïdes (section 2) et chiens de Montagne et de bouviers suisses (section 3)

Comportement : Le Doberman a besoin de courir en toute liberté pour libérer toute son énergie, ce qui implique qu'une vie en ville ou en appartement est déconseillée. Il peut participer à des concours traitant de l'agilité et de l'obéissance ou bien servir de chien de recherche. Ce chien protège son milieu et à sa famille ; il déteste la solitude. Cependant, une éduction ferme est nécessaire car il possède un fort caractère.

Santé : La durée de vie moyenne d'un Doberman est de 10 à 12 ans. Ce chien supporte très bien les climats tropicaux mais peut être sensible aux maladies cardiaques. Dans le cadre de certaines recherches, il a été découvert que cette race pouvait être touchée par la narcolepsie, c'est-à-dire une hyper somnolence.

Alimentation : L'alimentation des chiens est à adapter par rapport aux activités physiques qu'ils effectuent. En effet, contrairement aux chats, ils peuvent avoir tendance à prendre du poids facilement. Leur alimentation est essentielle pour les maintenir en bonne santé. Principalement carnivores, les chiens ont des besoins nutritionnels spécifiques qui doivent contenir des glucides (sucres et amidons), des lipides (acides gras essentiels), des protéines, des minéraux et des vitamines. L'alimentation dite « cuisine maison » est déconseillée pour les néophytes car le chien risquerait d'avoir des carences mais aussi une accoutumance à cette alimentation. Les repas sont à répartir dans la journée. Le chocolat à bannir de son alimentation car il contient de la théobromine, molécule toxique pour l'animal. Les chiots doivent être nourris 3 à 4 fois par jour à heures fixes. A l'âge adulte, l'alimentation dépendra du rythme de vie mené.

Reproduction : La maturité sexuelle chez le mâle comme chez la femelle débute vers l'âge de six mois et dure jusqu'à la fin de leur vie même si leur fertilité peut diminuer avec l'âge. Il est préférable d'attendre l'âge de un an avant de les laisser se reproduire. Les mâles peuvent se reproduire tout au long de l'année alors que les femelles doivent attendre l'étape de l'oestrus pendant leurs « chaleurs » (étape accompagnée d'un écoulement vaginal sanglant éclairci et pendant laquelle la chienne acceptera l'accouplement). L'accouplement dure une vingtaine de minutes en moyenne. La durée de la gestation est d'environ 63 jours. Le nombre de chiots par portée varie entre 2 et 12. Il est important de souligner que tous ces éléments peuvent varier pour chaque race de chiens, il s'agit ici de données moyennes.

Some category animals