Beauceron

Beauceron
© Elevage du Fond des Camps

Puissant, musclé et à forte ossature, le Beauceron est le plus grand des chiens de berger. Son poil est court et lisse sur le corps mais ras sur la tête et les membres. La couleur la plus répandue est « bas rouge » ou « noire et feu » c'est-à-dire noire avec des marques feu sur le visage, les pattes et sous la queue. Il peut aussi être « Arlequin » c'est-à-dire de couleur grise et noire mais des tâches feu réparties de la même manière que le « bas rouge ». Traditionnellement ses oreilles étaient taillées mais ceci a été interdit en France par la Convention Européenne pour la protection des animaux de compagnie depuis 2004. Une particularité du Beauceron est qu'il est l'une des seules races à posséder un double ergot au niveau de ses pattes postérieures, c'est-à-dire deux doigts supplémentaires atrophiés situés à l'intérieur de ses pattes.

Origine : D'origine française, le Beauceron est aussi appelé Berger de Beauce, Berger français à poil court ou Bas-Rouge. Race ancienne, le Beauceron était utilisé comme chien de berger pour conduire et garder les troupeaux. Aujourd'hui, il est devenu un chien de compagnie ou un chien de garde.

Classification : Groupe 1/Section 1 : chiens de berger

Comportement : Très intelligent et polyvalent, le Beauceron est un excellent chien de berger. Sa puissance et la volonté de défendre son territoire font de lui un bon chien de garde qui reste méfiant avec les étrangers. Proche de l'homme et affectueux avec ses maîtres, il peut être aussi un bon chien de compagnie s'il a la possibilité de se dépenser dans de grands espaces.

Santé : Le Beauceron n'a pas de prédispositions particulières concernant sa santé.

Alimentation : L'alimentation des chiens est à adapter par rapport aux activités physiques qu'ils effectuent. En effet, contrairement aux chats, ils peuvent avoir tendance à prendre du poids facilement. Leur alimentation est essentielle pour les maintenir en bonne santé. Principalement carnivores, les chiens ont des besoins nutritionnels spécifiques qui doivent contenir des glucides (sucres et amidons), des lipides (acides gras essentiels), des protéines, des minéraux et des vitamines. L'alimentation dite « cuisine maison » est déconseillée pour les néophytes car le chien risquerait d'avoir des carences mais aussi une accoutumance à cette alimentation. Les repas sont à répartir dans la journée. Le chocolat est à bannir de son alimentation car il contient de la théobromine, molécule toxique pour l'animal.

Reproduction : La maturité sexuelle chez le mâle comme chez la femelle débute vers l'âge de six mois et dure jusqu'à la fin de leur vie même si leur fertilité peut diminuer avec l'âge. Il est préférable d'attendre l'âge de un an avant de les laisser se reproduire. Les mâles peuvent se reproduire tout au long de l'année alors que les femelles doivent attendre l'étape de l'oestrus pendant leurs « chaleurs » (étape accompagnée d'un écoulement vaginal sanglant éclairci et pendant laquelle la chienne acceptera l'accouplement). L'accouplement dure une vingtaine de minutes en moyenne. La durée de la gestation est d'environ 63 jours. Le nombre de chiots par portée varie entre 2 et 12. Il est important de souligner que tous ces éléments peuvent varier pour chaque race de chiens, il s'agit ici de données moyennes.

Some category animals