Shetland

Shetland
© François Jung / Haras du Val du Sanon

A ne pas confondre avec la race de chiens Shetland, le Shetland est le plus populaire, le plus connu et le plus petit des poneys. Sa taille peut aller jusqu'à 107 cm pour un poids situé entre 150 et 200 kg. Toutes les couleurs de robe sont admises sauf Appaloosa. Le poney Shetland est caractérisé par un poil épais et long, renforcé par un sous-poil qui permet une parfaite isolation contre le froid. La crinière et la queue sont bien fournies. Il donne une impression de puissance mais aussi d'équilibre grâce à sa largeur, sa petitesse et son ventre arrondi. Le Shetland est caractérisé par une crinière lui retombant directement sur les yeux. Il est doté d'une petite tête très expressive.

Origine : Le Shetland est issu des Îles Shetland et Orcades situées au Nord-Est de l'Ecosse. Ses origines remontent à 2 500 avant J-C. Il aurait été rapporté par les premiers habitants de ces îles. Son physique s'est forgé au fil du temps de manière naturelle, en raison d'un climat difficile et de faibles ressources alimentaires, ne permettant pas d'avoir une grande taille. Il serait l'une des seules races à ne pas avoir subi trop de croisement du fait de sa situation géographique insulaire. Autrefois, le poney Shetland était utilisé, en raison de sa force, comme cheval de travail dans les champs et les mines de charbon. Aujourd'hui, il est élevé dans le monde entier et a accédé au statut de véritable animal de loisir.

Classification : Poney

Comportement : Naturellement résistant, le Shetland est petit mais doté d'une très grande force par rapport à sa taille. La densité de sa couche de poils lui permet de pouvoir résister à des températures très basses. Grâce à son caractère calme, enjoué et docile, il a de bonnes relations avec les enfants de manière générale. Il faut cependant noter qu'il peut avoir un caractère vif, surtout chez les mâles. Le poulain Shetland doit être, dès son plus jeune âge, habitué à la présence humaine. Plutôt "cabochard", il possède une mémoire étonnante. Correctement sociabilisé, c'est le plus agréable des compagnons.

Santé : Grâce à son physique et sa pathologie, le Shetland est très résistant aux différentes maladies. Toutefois, il a tendance à se nourrir très largement à certaines périodes. Le poney Shetland peut vivre jusqu'à 30 ans, voire 35 ans. Certaines femelles peuvent mettre bas jusqu'à 25 ans. Son achat n'est donc pas une décision à prendre à la légère...

Alimentation : L'alimentation du cheval est primordiale pour sa santé. Elle doit contenir des protéines, des hydrates de carbone (avoine, orge, maïs, ...), des lipides (graisses), des minéraux, des vitamines et évidemment de l'eau. Les rations sont à adapter en fonction de la race, des efforts physiques quotidiens, de l'âge, de l'état de santé et du poids de l'animal.

Reproduction : La maturité sexuelle des mâles est atteinte à partir de 18 mois et celle des femelles vers 2 ans. Cependant, en France, il est obligatoire d'attendre l'âge de trois ans pour les chevaux mâles de trait et les poneys voire même quatre ans pour les chevaux de sang. Les femelles de trait sont autorisées à se reproduire dès deux ans mais celles de sang doivent attendre l'âge de trois ans. Même si le mâle peut théoriquement se reproduire toute l'année, la période la plus propice se situe entre février et juillet, période de chaleurs des femelles. La période de gestation est de 11 mois, ce qui permet au poulain de naître à la « belle saison ». Chez le poney Shetland, le poulinage a lieu généralement entre avril et juin. Une demi-heure seulement après sa naissance, le poulain est debout et tète sa mère.

Some category animals

Shetland Également cité dans