Chardon

Chardon
© Patrice PAYSSERAND

Le terme chardon désigne de nombreuses plantes épineuses de la famille des Astéracées, comme les genres Carduus et Onopordum, ou de la famille des Apiacées, comme le genre Eryngium. Celui que l'on appelle le chardon des prés est une mauvaise herbe mais d'autres peuvent être employés comme plante ornementale. C'est le cas de l'Onopordom, ou « chardon aux ânes ». Cette plante bisannuelle aux feuilles duveteuses grisées peut atteindre 3 mètres de haut. Le chardon bleu (Eryngium alpinum) est également couramment utilisé. Poussant naturellement dans les Alpes, il se reconnaît à ses tiges bleues et ses inflorescences épineuses.

Entretien : Rustiques, les chardons sont des fleurs résistantes nécessitant peu d'entretien. Le chardon bleu se plante de septembre à avril et fleurit de juillet à octobre tandis que le chardon aux ânes se plante au printemps et fleurit de juin à août. Dans tous les cas, les chardons supportent un fort ensoleillement. On peut les cueillir pour en faire des bouquets de fleurs séchées. Le chardon Marie, du genre Silybum, est utilisé en phytothérapie pour traiter des pathologies du foie ou des problèmes veineux.

Espèces et variétés : Carduus, Onopordum, Eryngium, Silybum

Some category plants