Tout connaître des différentes techniques d’arrosage

Que ce soit dans un jardin, sur un balcon ou une terrasse, les plantes ont besoin d’eau pour prospérer. En période sèche, l’arrosage est donc indispensable. Il peut être manuel, mais il existe désormais divers systèmes rendant bien moins fastidieuse et plus précise cette tâche parfois quotidienne. Voici un petit topo sur les différentes techniques mais aussi les gestes à adopter en cas de sécheresse prolongée.

L’arrosage automatique, la solution idéale

Si vous possédez un petit jardin, l’arrosage manuel demeure commode. Il peut se pratiquer à l’aide d’un simple arrosoir, ou d’un tuyau muni d’un pistolet ou d’une lance. Néanmoins, dès qu’un jardin atteint une taille plus conséquente, ces techniques se révèlent pénibles et chronophages. Il est alors très intéressant d’utiliser des systèmes d’arrosage automatiques. Il existe des arroseurs fonctionnant à haute pression avec un arrosage par aspersion. Il y a également des modèles qui pratiquent la micro-aspersion, c’est-à-dire qui diffusent des gouttes particulièrement fines. Quant aux tuyaux poreux, ils arrosent goutte à goutte selon un principe de micro-irrigation. Ces systèmes peuvent être munis d’un programmateur qui vous évitera d’avoir à vous en occuper. A noter qu’ils peuvent également être enterrés pour ne pas nuire à l’esthétisme de votre jardin. Les plus perfectionnés disposent d’une sonde d’humidité et se déclenchent dès que cela est nécessaire.

L’arrosage sur balcons et terrasses

Sur les balcons et terrasses, l’arrosoir et le tuyau peuvent également être remplacés. Chaque jardinière ou pot peut être équipé d’un système d’irrigation propre. Il fonctionne par capillarité (la terre absorbe l’humidité) ou au goutte-à-goutte. La réserve d’eau (réservoir ou arrivée d’eau) est placée en hauteur et la loi de la gravité se charge de faire circuler le liquide pour un arrosage parfaitement dosé.

Quels sont les bons gestes en cas de sécheresse ?

En cas de sécheresse, les systèmes de micro-irrigation ou de goutte-à-goutte sont recommandés car ce sont les plus économes en eau. Il est recommandé d’arroser de nuit pour éviter l’évaporation. La pose d’un paillage va également limiter ce phénomène. Un binage est aussi une bonne façon de réduire les besoins en arrosage, car l’eau va pénétrer plus facilement et profondément la terre. Enfin, l’idéal est de disposer d’un collecteur d’eau de pluie qui vous permettra d’avoir une réserve d’eau gratuite pour vos arrosages en période de sécheresse.

 

Dossiers Arrosage

  • Coup de cœur : l'arrosoir éléphant par HEMA

    Repéré lors de l'ouverture du magasin HEMA dans le Marais, ce petit arrosoir en forme d'éléphant nous a littéralement fait craquer.

  • Bien arroser ses plantes d’intérieur

    L’eau, qu’elle se trouve dans l’air ou dans le sol, est indispensable à la croissance des plantes. Pourtant, les erreurs sont fréquentes ; or, elles peuvent compromettre la bonne santé des végétaux. Voici quelques réponses aux questions les plus fréquentes.

    • L'économie d'eau au jardin

      Par temps de canicule, économiser l'eau au jardin est d'actualité. Une démarche rodée pour les jardiniers confirmés mais hésitante chez les néophytes. Voici nos conseils.

    • Arroser un potager

      Il existe plusieurs façons adaptées pour arroser son potager. En voici deux.

    • Arroser une pelouse

      L'arrosage de la pelouse n'est généralement pas nécessaire au printemps. En été, en revanche, cela peut s'avérer nécessaire d'arroser un gazon pour éviter que l'herbe jaunisse. Bien évidemment, l'arrosage est à proscrire en cas d'interdiction.

      • Toiture végétalisée : un travail de professionnel pour des toits beaux et écolos

        C’est une évidence : la toiture végétalisée n'est pas simplement novatrice et écologique, elle est utile et devient même incontournable. Pour autant, que sait-on vraiment de ces jardins posés au sommet des immeubles, qui donnent une touche de verdure nécessaire à nos centres villes ? Comment sont-ils mis en place et peut-on les installer partout ? Quels en sont les avantages ? Toutes les réponses à ces questions dans cette chronique.

      • Comment protéger son jardin des vagues de chaleur ?

        En période de fortes chaleurs, il est prouvé que les jardins, arbres et espaces verts permettent de réduire la température de deux degrés en moyenne*. Pour que les végétaux continuent de nous rafraîchir, il faut en prendre soin car eux aussi peuvent être impactés par la canicule. Voici quelques recommandations de pro pour préserver votre espace de verdure, astuces qui resteront valables tout l’été.

      Arrosage Également cité dans