Tout savoir sur la vigne vierge

Avec ses feuilles foisonnantes qui se parent de couleurs chatoyantes en automne, la vigne vierge est très prisée des propriétaires de maison. Un bon choix décoratif, puisqu'elle s'entretient très facilement.

Vigne vierge : plantation, entretien, taille
© Annie
vigne vierge2
Une maison recouverte de vigne vierge © Mélanie Giraud/JournalDesFemmes.com

Choisir sa vigne vierge
Le terme de vigne vierge désigne en fait de nombreuses espèces de plantes grimpantes ligneuses à feuillage caduc, appartenant à la famille des Vitacées. Elles sont issues du genre Parthenocissus. Les variétés de Parthenocissus, aussi appelé lierre de Boston, sont munies de coussinets adhésifs à l'extrémité de leurs vrilles leur permettant de s'agripper facilement à un mur. Les espèces les plus présentes dans les jardins sont les Parhenocissus quinquefolia ou vigne vierge de Virginie, au feuillage palmé vert à la belle saison et rouge-orangé à l'automne. Les Parthenocissus henryana ou vigne vierge de Chine possédant des feuilles palmées vert foncé veinées de blanc, cramoisi à l'automne en même temps que se forment des baies noires. 

Planter une vigne vierge
Les vignes vierges mesurent entre 10 et 20 m selon les espèces. On les plante contre une grande clôture ou contre un mur en fond de massif. Mieux vaut planter la vigne vierge au printemps ou à l'automne dans un sol bien drainé et fertile. L'installer dans une zone de mi-ombre ou alors de plein soleil. L'arroser abondamment lors de la première année de plantation. Il est préférable de palisser ce végétal lorsqu'on le plante, elle s'accrochera d'elle-même au bout d'un an ou deux au support contre lequel on l'aura positionnée.

vigne vierge automne
La vigne vierge aux couleurs de l'automne © Martina

Entretenir la vigne vierge
Bonne nouvelle pour les impatients, la vigne vierge pousse très vite, facilement et réclame un entretien minime. Elle est robuste, convient à tous les climats en zone tempérée et peut également tolérer des températures négatives allant jusqu'à -20 C° (en particulier, pour la variété Parhenocissus quinquefolia). La seule chose à prévoir concerne la taille de la vigne vierge. En effet, il s'agit d'un arbuste extrêmement envahissant, il faudra donc prévoir de le tailler régulièrement (environ deux fois par an) afin d'éviter que les pousses ne débordent sur les fenêtres et ne bouchent les gouttières. Il est à noter qu'il faut être vigilant lorsqu'on possède des animaux de compagnie car les petites baies noires produites par la plupart des espèces de vignes vierges sont nocives pour les mammifères. Seul autre bémol, comme toutes les espèces à feuillage caduc, la vigne vierge perd ses feuilles en hiver, offrant un spectacle peu réjouissant. 

La vigne vierge, une plante grimpante aux multiples avantages
La vigne vierge est un très bon atout pour décorer une façade un peu triste. En effet, son vert éclatant en été et ses couleurs vives à l'automne créent un très bel effet visuel. De plus, la vigne vierge n'abîme ni le crépis des murs ni les toitures, contrairement au lierre. Enfin, elle demande très peu d'entretien, ce qui est un atout non négligeable.