Endométriose : symptômes, traitements

Une femme sur dix serait touchée par cette maladie gynécologique en France. Mais elle demeure mal connue à la fois par le grand public et par le corps médical lui-même. Un dossier complet pour connaître les signes de l'endométriose ainsi que ses traitements.

L'endométriose est une maladie gynécologique caractérisée par la présence de tissus semblables à la muqueuse utérine (endomètre), en dehors de l'utérus. Ces derniers forment des lésions qui peuvent se localiser dans des organes proches de l'utérus comme la vessie, le vagin, le rectum ou l'intestin. Dans des cas plus rares, les lésions se logent dans les poumons ou encore le cerveau. Parfois, il est possible d'en retrouver dans l'utérus. L'endométriose concerne 1 femme sur 10.

Les symptômes les plus courants sont des douleurs pelviennes très intenses, même si elles ne sont pas systématiques. Les patientes peuvent aussi ressentir des douleurs lors des rapports sexuels, de la défécation et de la miction. Les douleurs pelviennes sont surtout présentes au moment des règles. Le caractère périodique des douleurs s'explique par le fait que les lésions dues à l'endométriose sont sensibles aux hormones féminines et se comportent comme l'endomètre. Tous les mois, au moment des règles, ces lésions saignent. Le sang, qui n'est pas évacué correctement, provoque une irritation des organes touchés. A noter que l'intensité des symptômes ne traduit pas la sévérité de la maladie.

Dans certains cas, la maladie est totalement asymptomatique et le diagnostic est fait de manière fortuite, le plus souvent lorsque la patiente consulte pour des problèmes d'infertilité. En effet, une grande partie des femmes atteintes d'endométriose (mais pas la totalité) sont infertiles. L'infertilité peut notamment être due à la présence de kystes sur les ovaires. Les kystes ovariens perturbent la maturation des ovules ce qui rend une ovulation normale impossible. Il est conseillé de les enlever dans le cas d'un projet de grossesse ou s'ils entraînent une gêne. Le degré d'infertilité est directement lié à la sévérité de l'endométriose.

Le traitement le plus efficace contre l'endométriose demeure la chirurgie. Elle permet de retirer, le plus exhaustivement possible, les lésions endométriosiques.

Actualités Endometriose