Femmes > Psycho >  Choisir son psy > Psychothérapeute
Dossier
04/12/2006

Le psychothérapeute, un soutien dans la difficulté

Divorce, maladie, deuil, chômage... Le psychothérapeute vous aide à surmonter vos difficultés existentielles. Il utilise pour cela une méthode thérapeutique déterminée, qu'il aura acquise durant sa formation.
  Envoyer à un ami Imprimer cet article  

SOMMAIRE
Sommaire

Une profession non réglementée

Le psychothérapeute possède un statut à part sur la planète psy. En effet, la profession n'étant pas encore réglementée, il n'est pas nécessaire de détenir un diplôme spécifique pour exercer. Ainsi, n'importe qui peut s'autoproclamer psychothérapeute et accrocher une plaque à sa porte. Souvent, un psychothérapeute est également psychiatre ou psychologue. Mais certains praticiens se contentent d'une formation courte à une technique de thérapie particulière. Face à certains abus, une loi a été votée en 2004 pour fournir au patient davantage de garanties quant à la formation du psychothérapeute. Selon ce texte, seuls les professionnels inscrits au registre national des psychothérapeutes pourront user de ce titre. Reste maintenant à connaître les conditions d'inscription, le décret d'application de la loi est encore en négociation. Affaire à suivre...

Un large domaine d'intervention

Vous souhaitez entamer un travail sur vous mais le cadre trop contraignant de la psychanalyse vous rebute ? La psychothérapie pourrait vous convenir. Que votre souffrance soit ponctuelle ou permanente, le psychothérapeute est en mesure de vous traiter. Il vous aide à surmonter les soucis existentiels du quotidien. Cap difficile, rupture amoureuse, deuil, timidité, complexes, phobie, traumatisme... Le domaine d'intervention de ce psy se veut très large. Et pour cause, d'après la Fédération française de psychothérapie, le psychothérapeute traite "les troubles psychologiques, sociaux et psychosomatiques".

EN SAVOIR PLUS

Des techniques variées

Si le travail s'effectue moins en profondeur que lors d'une psychanalyse, le psychothérapeute peut néanmoins guider son patient dans l'exploration de son inconscient pour découvrir la cause de ses maux. Dans d'autres cas, le travail du psy vise simplement à modifier votre comportement au quotidien et s'attache donc en priorité à vos symptômes.Par exemple, il vous aide à surmonter votre timidité à l'aide d'exercices et de mises en situation. En fonction de sa formation et du courant auquel il se rattache, le psychothérapeute utilise différentes méthodes. Gestalt-thérapie, thérapies comportementales et cognitives (TCC), psychodrame, thérapie analytique, bioénergie... la liste des méthodes thérapeutiques est longue ! Quant au déroulement d'une consultation, il n'y a pas de règle. Seul ou en groupe, en séminaire, en face à face, assis, allongé, en mouvement... tout est possible.

En pratique

Le psychothérapeute exerce généralement en cabinet privé. En France, ils sont près de 12 000. Pour éviter les escrocs, mieux vaut s'adresser à une fédération professionnelle. En effet, syndicats et associations garantissent des conditions minimales : leurs membres ont suivi une formation d'au moins 4 ans et ont fait une thérapie personnelle, ils sont supervisés et ont signé un engagement déontologique.
Le coût d'une séance varie de 40 à 75 euros. La durée d'une psychothérapie dépend du problème à traiter, de votre réceptivité, de la technique utilisée. Il n'y a donc pas de règle, sachez que cela s'échelonne de quelques visites à plusieurs années. Les consultations ne sont pas remboursées par la sécurité sociale, sauf si le psychothérapeute est, par ailleurs, médecin.

 

Lali
Lali

Lali, 36 ans (Paris)

"La voix de ma psychothérapeute m'a tout de suite plu"

"J'ai décidé d'aller voir un spécialiste dans un moment de fragilité émotionnelle, alors que je me séparais une fois de plus du père de ma fille. C'était une relation difficile, et malgré tous nos efforts, nous n‘arrivions pas à vivre en harmonie. Une sensation de frustration, de peine et de désespoir m'a conduite à consulter. Un jour ou je n'allais pas très bien, j'ai pris les Pages Jaunes et j'ai cherché dans mon quartier. Son nom et le nom de la rue de son cabinet se ressemblaient, cela m'a amusée. Je lui ai alors téléphoné. J'ai tout de suite aimé sa voix, douce, attentive, disponible. C'est ce qui m'a fait me décider pour elle. Elle est psychothérapeute et psychanalyste. Les deux premières séances, nous étions face à face. Puis elle m'a proposé de m'allonger sur un divan. Je ne la vois pas, j'entends parfois sa voix, et je laisse aller mes mots en toute liberté pour traduire ce qui me passe par la tête. Elle m'amène parfois à me poser des questions différentes. Aujourd'hui, je suis contente d'avoir suivi mon intuition, de m‘être fiée au hasard. Auparavant, j'avais vu d'autres psychothérapeutes conseillés par mon entourage, mais je n'étais jamais allée plus loin que la première séance car je ne les sentais pas du tout."

Les adresses pour trouver un psychothérapeute :

» Le site du syndicat national des praticiens en psychothérapie

» L'annuaire de la fédération française de psychothérapie et psychanalyse

 

Sommaire du dossier

Claire Sassonia, Journal des Femmes

Magazine Psycho Envoyer Imprimer Haut de page
A VOIR EGALEMENT
Votre avis sur cette publicité

Sondage

Croyez-vous à votre horoscope ?

Tous les sondages