Défilé Chanel
Prêt à porter printemps-été 2018 - défilés paris

Décryptage du défilé de mode

Direction les Gorges du Verdon pour découvrir la collection printemps-été 2018 imaginée par Karl Lagerfeld. Mais nul besoin de prendre l'avion, c'est le paysage lui-même qui fait le chemin jusqu'au Grand Palais. Tout y est : le chant des cascades, l'eau qui vacille entre le bleu et le vert, la pierre brute adoucie par les plantes. Le cadre, comme à son habitude chez Chanel, donne le ton du défilé.

C'est sur un ponton de bois que les mannequins défilent le long des cascades créées pour l'occasion. Cependant, aucun risque pour eux de finir ruisselants, bien protégés par la collection alternant les bonnets, les coiffes et même les cirés en plastique et en PVC. En effet, cette saison, Karl Lagerfeld retrouve plus que jamais sa passion pour la transparence, le vinyle et le plastique. Cuissardes, bottes, gants... on ne compte plus le nombre de pièces translucides sur le catwalk.

Pourtant, l'ADN Chanel est bien là, le tweed reste la matière reine, les jupes et les vestes de tailleur se multiplient, le collier de perles est un peu partout, en somme l'esprit de Gabrielle Chanel se fait toujours ressentir. Mais tout est chamboulé, déconstruit, fusionné à d'autres matières et coupes auxquelles on ne s'attend pas. Le tweed est tour à tour couplé à un motif à carreaux inédit, à du cuir et même à du velours noir. La coupe au niveau des épaules, qu'on a rarement vue aussi large et ronde, donne une allure de femme forte et audacieuse à la silhouette.
Néanmoins, un sentiment de déstabilisation nous suit tout le long du défilé : les jupes se raccourcissent, le tweed s'effiloche, le motif à carreaux est tracé grossièrement. Enfin, ce n'est pas un mais parfois trois sacs que le mannequin porte à la main.

En conclusion, malgré la beauté globale du spectacle, la course à la revisite (trop) audacieuse des classiques, la mise en beauté (trop) chargée et les accessoires XXL semblent prendre beaucoup de place et desservent l'idée de base pleine de fraîcheur de cette collection.

Par Dan Hastings 

Et retrouvez l'ensemble des défilés printemps-été 2018 sur notre espace dédié

Close Up (63 photos)

Les autres défilés Chanel