Défilé CELINE
Prêt à porter printemps-été 2017 - défilés paris

Décryptage du défilé de mode

Entre minimalisme signature, audace surprenante et clins d'œil artistiques, Phoebe Philo a misé sur les contrastes pour le vestiaire printemps-été 2017 de Céline. Au sein du Tennis club de Paris, les silhouettes ont évolué dans un décor brut habillé de miroirs courbés. Un cadre épuré matérialisant la toile blanche sur laquelle les créations modernes et inattendues prenaient vie. 
Chic et élégante sans trop en faire, la femme Céline crie sa modernité dans le choix des détails. Que ce soit par le biais d'un tulle fleuri dépassant d'un smoking blanc XXL, d'une superposition de couleurs et de matières dissemblables, d'une robe-chemise portée à l'envers ou d'une paire des bottes dépareillées, Phoebe Philo livre un exercice de style et brouille les pistes entre simplicité et originalité. Masculine/féminine dans un ensemble tailleur blanc oversize et pantalon fluide, sporty/romantique en robe blanche et sneakers, classique/excentrique sous un blazer droit orange à clous : les opposés s'attirent et se marient pour donner vie au nouveau style Céline. 
Au beau milieu de ces peintures contemporaines vivantes, la créatrice imagine des robes blanches reprenant l'Anthropométrie de l'époque bleue d'Yves Klein. L'hommage au plasticien français vient attester de l'inspiration artistique de la collection et renforce le lien entre créations de mode et œuvres d'art. 
Celle qui a élevé le stylé épuré au rang de mode ultra-désirable pimente aujourd'hui son propos d'éléments pointus dans une ligne très éclectique. Une pluralité réfléchie qui permet à chacune de trouver son allure estivale.

Et retrouvez l'ensemble des défilés sur notre espace dédié.

Close Up (55 photos)

Les autres défilés CELINE