Défilé Maison Margiela
Prêt à porter printemps-été 2017 - défilés paris

Décryptage du défilé de mode

Silhouettes carambolées et élégance récupérée : la femme Margiela sous Galliano a définitivement trouvé son identité. Au printemps-été 2017, lèvres bleues des mers du sud et chapeau mi-coquille d’œuf mi-bonnet de bain visé sur la tête, son air extra terrestre la rend percutante, intrigante. Un certaine ambiance aquatique peut se lire dans quelques occurrences de latex ou un jupe combinaison de plongée, mais dans l'ensemble le fil conducteur de sa garde-robe est l’absence de ce dernier. À l'opposé d'une mode référencée qui en appelle à la pop culture, aux pièces cultes ou aux symboles pour charger les looks d'évocations, Galliano joue la carte du patchwork pour le patchwork. Du style à l'état pur, fait d'appositions d'éléments dissonants qui créent une allure accidentelle mais puissamment unique. Résultat, chaque silhouette est une forte proposition, questionne la façon de porter (un manteau ? à l'envers et accroché en jupe bien évidemment), fait danser les opposés. Une véritable originalité à l'heure où il est courant de jouer la sécurité. 

Par Mitia Bernetel

Et retrouvez l'ensemble des défilés sur notre espace dédié.

Close Up (46 photos)

Les autres défilés Maison Margiela