Défilé Prada
Prêt à porter printemps-été 2017 - défilés milan

Décryptage du défilé de mode

Prada a une nouvelle fois brillé de sa mode complexe et cumulative. À Milan le 22 septembre, Miuccia Prada fait défiler tout à la fois le chic volatile et le sérieux sauce 70's et génère la modernité avec un cocktail de passé. Mais contrairement à ses exploratrices de l'automne-hiver 2016-2017, la nostalgie ne se conjugue pas au mode mélancolique. Le temps et ses mutations sont célébrés sur écran avec la projection d'un court métrage du réalisateur David O. Russell tandis que le tissus leur offre une riche interprétation sur le podium.
Miuccia crée une femme au style composite, forte de chaque éléments qui la vêtis. En chemisier cintré ou col roulé motifs tapisserie des années 70 elle est pratique, utile et avance, pochette taille porte-document sous le bras, telle une working girl concentrée. Mais chaque centimètre de cette rigidité s'illumine avec la présence d'un détail que l'on pensait jusqu'alors diamétralement opposé. Manches, sandales ou ourlets, les frivoles plumes d'autruches se nichent partout pour une touche précieuse, glamour. Ces divas multitâches associent sans complexe allure propre avec raie sur le côté, effusion de plumes et sandales sporty, affirmant ainsi leur droit de ne pas choisir. Chaque top est inséparable de son sous pull, chaque robe en voile s'accessoirise de sa ceinture au design emprunté à la décennie de Courrèges. Au fil de l'avancement de sa journée, la business girl sans compromis délaisse ses habits qui l'enveloppent beaucoup et avec insistance, au delà du bord à bord et même jusqu'au cache-cœur. Elle se libère en choisissant la finesse du voile, penche du côté de la plume dans des pyjamas au col chinois et fond pour des robes brodées. Une belle envolée d'oiseaux rares.  

Par Mitia Bernetel

Et retrouvez l'ensemble des défilés sur notre espace dédié.

Backstage (50 photos)

Close Up (98 photos)

Les autres défilés Prada