Défilé Balenciaga
Prêt à porter automne-hiver 2017-2018 - défilés paris

Décryptage du défilé de mode

Le vent tourne chez Balenciaga ! Presque patinée au fil des collections, la subversion du créateur se charge d'un nouveau souffle à l'automne-hiver 2017-2018. Un changement introduit par un tic inédit, la boutonnière désaxée, entre asymétrie et accident de boutonnage, qui ouvre le défilé en se déclinant sur duffle-coat, caban, veste en cuir, parka... Les par-dessus récurrents sont bien là sur le podium, mais retravaillés dans leur porté qui quitte le renversement sur les épaules pour explorer le déséquilibre latéral. Marquées par des sacs XXl, les fameuses superpositions et les collants colorés chers au designer, les silhouettes restent fidèles au style Demna Gvasalia tout en se chargeant de nuances différentes. Les jupes se font remarquer, adaptation en forme crayon de tapis de sol automobile inspiration filée dans des minaudières rétroviseur. La taille réapparaît grâce à de larges ceintures même si les grandes robes illisibles à motif fleuri rétro du créateur répondent encore et toujours présent. Ces dernières laissent place à une charmante disruption dans les obsessions de Demna. Dénichée dans les archives de la maison Balenciaga, les créations de Cristobal ressuscitent dans une poignet de passages couture. À peine remises au goût du jour avec l'ajout de poches, les robes bustier baby doll au volume époustouflant du maître se conjuguent avec plaisir aux fameux pantalons-bottes de sa relève. Un trait d'union entre passé brillant et présent glorieux, mais aussi entre prêt-à-porter et haute couture avec des modèles confectionnés uniquement à la demande. Coup d'éclat ou doux présage vers un retour au calendrier de la haute ? L'histoire ne le dit pas encore. 
par Mitia Bernetel
Et retrouvez l'ensemble des défilés de la fashion week sur notre espace dédié

Les autres défilés Balenciaga