Défilé Julien fournié
Haute couture automne-hiver 2016-2017 - défilés paris

Décryptage du défilé de mode

Le mardi 5 juillet, Julien Fournié a présenté son défilé haute couture automne hiver 2016-2017 sous la nef de l'Oratoire du Louvre. Le créateur a opté pour un cadre aussi théâtral et mystique que la composition de sa collection intitulée "Première Lumière". Comme à l'accoutumée, ces dames se font escorter par deux hommes qui les aident à s'imposer sur le sol du Temple protestant parisien. 
Les premières silhouettes à s'avancer, plus prêt-à-porter que les dernières, permettent au défilé d’évoluer dans son intensité et son éclat. La ligne joue les contrastes entre l’allure dandy et la féminité exaltée. Les vestes de costumes masculins queue-de-pie, les lavallières, les épaulettes et les pantalons coupe smoking encadrent les corps dans des matières luxuriantes. Fourrure, cuir, daim, velours, soie et dentelle se rencontrent et font naître des ensembles contradictoires et attrayants. Le jacquard est omniprésent. Il prend la forme de touches dorées sur du rouge bordeaux ou de taches bleues, rouges et argentées, créant un paysage céleste sur des costumes noirs. Le travail des broderies est comme toujours épatant, en témoignent les fils scintillants surmontant le tulle d'une combinaison longue rouge et d'une robe à manches longues bleu nuit. Ces broderies prennent même une dimension sculpturale lorsqu'elles se manifestent en épines précieuses imprégnant le haut d'une robe fluide rouge et violette. Lorsqu'elles se parent de rouge et qu'elles envahissent une robe néo-renaissance noire, ces aiguilles s'apparentent à du sang glissant sur l'intégralité de la tenue. Si la femme Julien Fournié est glamour et puissante, elle est avant tout gothique et le montre par des ornements noirs façon toiles d’araignée, des gants de tulle noir transparent et des robes sombres et imposantes. La palette du défilé oscille entre noir, rouge, bleu et gris. Pourtant, les quatre derniers passages illuminent le défilé dans une teinte champagne qui recouvre la robe de mariée. Celle-ci unit un jupon large et plissé rétro à un décolleté en V très profond. Une pluie de confettis noirs vient clôturer ce spectacle décidément magistral.

Retrouvez l'ensemble des défilés haute couture sur notre espace dédié.

Close Up (50 photos)

Les autres défilés Julien fournié