Défilé Giambattista valli
Haute couture automne-hiver 2016-2017 - défilés paris

Décryptage du défilé de mode

L'empire contre-attaque chez Giambattista Valli. Empreint de son romantisme éclatant et végétal caractéristique, le couturier italien nous a livré une collection bien sentie, entre silhouettes signature et renouveau référencé. 
L'hiver est  laiteux et enchanteur. Il recouvre les mannequins d'un voile brillant de broderies, de volants diaphanes et de bijoux comme cristallisés. Toujours dans le contraste, le créateur alterne les silhouettes volatiles et les détails cossus, plus hivernaux. S'invite le satin, les broderies intenses, le velours lourd. Ambiance royale pour ce défilé où les clins d’œil au style empire se multiplient. Manches à volants, collerettes, taille empire se réinventent avec une certaine modernité dans des silhouettes baby-doll. Une allure mi-innocente mi-altière qui se caractérise notamment par des épaules fortes. On assiste, par exemple, à la résurrection des manches ballons théâtrales, qui imposent leur présence volumineuse. Les froufrous, eux-aussi, on leur rôle à jouer dans cette carrure féerique. Ils grimpent sur les bustes et chargent les bras, montent jusqu'au cou comme s'ils voulaient devenir fraise. Mais l’engloutissement n'aura pas lieu.  Dans un heureux happy end, les princesses de tulle de Valli entrent en scène, nous rappelant la magie de la couture. 

Backstage (28 photos)

Close Up (55 photos)

Les autres défilés Giambattista valli