Heureux et fidèle, c'est possible ! Pas de fidélité sans tentation

la tentation est omniprésente. tout l'art de la chose consiste à y résister...
La tentation est omniprésente. Tout l'art de la chose consiste à y résister... © Hemera/Thinkstock

Pour être fidèle, rien de tel que de ne pas être soumis à la tentation, n'est-ce pas ? Un peu comme, lorsque l'on est au régime, on évite de se retrouver devant une pâtisserie à l'heure du goûter ! Parce que ne pas penser à ces éclairs aux chocolats et ces grillés aux pommes quand on n'en a pas sous les yeux, c'est relativement facile, mais les ignorer quand ils sont juste sous notre nez... Ca devient tout de suite plus compliqué !

Pas un contrat d'assurance

Oui... Mais non ! D'abord, parce que contrairement aux pâtisseries, il est à peu près impossible de ne pas être soumis à la tentation, sauf à vivre sur une île déserte. Elle peut surgir n'importe quand, surtout au moment où vous vous y attendez le moins, et vous happer par surprise. Ne vous croyez pas plus forte que les autres : vous pouvez choisir de résister à cette tentation, mais certainement pas d'y être soumise. "Par ailleurs, on le sait, l'évitement et l'interdit sont de puissants accélérateurs du désir." Il serait donc peine perdue de tenter de lutter contre l'inévitable.

 

Mais, surtout, la fidélité n'existe précisément que parce que les tentations existent. Sinon, elle n'aurait aucun sens ! "Ce n'est pas un contrat d'assurance !" Etre fidèle relève d'une volonté. Que l'on ne peut pas exercer si aucune occasion ne se présente d'éprouver ce choix.

Sommaire