Je vis avec un râleur Conseil n°4 : le distraire subtilement

Après toutes ces étapes indispensables dans le fonctionnement masculin, une seule issue possible : changer de thématique pour ne pas en entendre parler toute la soirée. A vous d'agir pour le distraire. Là encore, plusieurs solutions s'offrent à vous. Vous pouvez utiliser l'excuse du match de foot retransmis ce soir pour qu'il pense à autre chose (tout en prenant sur vous le fait de rater trois épisodes de votre série préférée), mais aussi lui suggérer une soirée DVD avec son film préféré.

Même s'il est un peu tard pour organiser un dîner en amoureux avec chandelles etc, vous pouvez tout de même user de vos charmes pour lui faire tourner la tête et qu'il oublie sa journée. Pour ça il faut néanmoins que votre moral n'ait pas été plombé par l'heure qui vient de passer.

Il est évident, mais indispensable de rappeler que les hommes peuvent (parfois) faire preuve d'une certaine mauvaise foi. Attention alors aux réactions réflexes comme un rire ou un pouffement lors du récit de la désormais légendaire colère, abstenez-vous de toute réflexion, même sous forme d'onomatopées. Car ce n'est pas parce que monsieur a accepté de prendre la bière que vous lui tendiez et de s'asseoir sur le canapé pendant que vous glissiez "La cité de la peur" dans le lecteur de DVD qu'il a oublié totalement sa contestation initiale. Le moindre agacement de sa part met le feu aux poudres de la colère. Et c'est reparti pour une heure...

La phrase à éviter : "Bon, tu as fini ?"

 Vous venez de lui faire comprendre que vous étiez d'accord avec lui et en une malheureuse phrase tout s'effondre... C'est reparti pour des heures de mauvaise humeur... Cette phrase est sans doute la pire : quatre petits mots qui vont d'une part le faire râler contre vous mais aussi lui rappeler qu'il a oublié de vous raconter comment son collègue l'a enfoncé au lieu de prendre sa défense à un moment crucial de la réunion. D'ailleurs, pour cette dernière étape du désamorçage de la colère, nous vous conseillons de parler le moins possible pour garder toutes les chances de votre côté et éviter cette terrible erreur.

Sommaire