Je vis avec un râleur Conseil n°1 : le laisser râler et expulser sa colère

il rentre du travail en colère, à vous d'agir en douceur
Il rentre du travail en colère, à vous d'agir en douceur © Diego Cervo - Fotolia

En général les hommes aiment bien râler. C'est un mode d'expression relativement apprécié, même de la part de ceux qui habituellement ne disent pas grand-chose. Le terme râler peut avoir deux définitions. Originellement il s'agit de la production d'un son anormal lors de la respiration (le râle). Plus familièrement, et c'est la définition qui nous intéresse, il s'agit de contester, de protester avec mauvaise humeur.

Il arrive donc que les hommes protestent avec mauvaise humeur et parfois même aussi avec mauvaise foi.

La situation la plus courante : votre homme rentre du travail, sa journée s'est mal passée, il fait la tête et... Il râle ! Dans ce cas, comment réagir ? Plutôt que de râler vous aussi, laissez-le exprimer toute sa frustration, sa colère, jusqu'à plus soif. Mais surtout, ne l'interrompez jamais ! Ne vous aventurez pas non plus à demander des détails, ce serait une erreur. Cherchez encore moins à déterminer s'il a raison ou pas d'être dans cet état là.

Votre rôle, dans un premier temps, est de faire acte de présence et de ne pas paraître indifférente à ce que vous raconte votre homme avec son air scandalisé. Ne prenez surtout pas l'initiative de faire quelque chose (plier le linge, ranger la vaisselle, éplucher des légumes) pendant qu'il vous parle, il risque de se vexer, de ne pas avoir toute votre attention.

La phrase à éviter : "Bon, ça va, c'est bon, on peut passer à autre chose ?"

 Cette phrase peut être fatale : votre homme se sent alors méprisé alors qu'il n'en est qu'au début de l'histoire qui se termine pourtant si mal. Il ne vous a pas encore tout dit, attendez la suite, ne fuyez pas. Ainsi vous saurez quel événement l'a mis dans cet état et lui aura l'impression d'être écouté et compris. Vous allez donc devoir encore subir le récit de sa matinée avant celui de la réunion de 16 h, événement qui l'a mis dans cet état. Certes ce n'est pas la partie la plus drôle de la vie de couple, mais c'est indispensable. D'autant que parfois, vous aussi vous êtes en colère.

Sommaire