Bien gérer les grands caps de la vie de couple On se marie !

 La situation : cette fois, c'est sûr, c'est le bon, l'Homme avec qui vous allez construire votre vie, jusqu'à ce que la mort vous sépare, tout ça tout ça. Eh oui, Jules a fait la grande demande et vous êtes dans les préparatifs du supposé plus beau jour de votre vie. Que c'est excitant tout ça, penser qu'on va être uni officiellement, qu'on va porter le même nom de famille et probablement mélanger nos gènes pour faire des enfants à notre image...

 Ce qui peut être difficile : qui pense à réfléchir à l'après, juste avant de passer devant Monsieur le Maire ? Pris dans l'excitation du moment, vous n'avez pas pensé à ce que signifiait le mariage dans le sens "long terme" du mot. "Pour le meilleur et pour le pire", ça veut bien dire ce que ça veut dire. Et vous le réalisez en ce moment précis où votre belle-famille vous asticote pour que vous sacrifiiez à tel ou tel rituel. Difficiles aussi les années qui passent et la routine qui s'installe, vous le réalisez maintenant que la fête est passée. Car c'est ça aussi le mariage : des moments où le quotidien l'emporte sur l'amour qui adopte son rythme de croisière. Alors forcément, d'un coup, c'est le mariage blues : comment allez-vous faire pour entretenir cette petite flamme ?

 Le conseil du psy : le mariage tel qu'il est prévu dans la société aujourd'hui me pose un problème. Le maire remet aux nouveaux mariés un livret de famille. Cela sous-entend que lorsqu'on se marie, c'est pour procréer. Or, beaucoup de couples aujourd'hui font ce choix de s'engager sans pour autant avoir envie de fonder une famille.

Passée cette précision, je dirais que ce qui est difficile dans le mariage, c'est de réussir à conserver une place au couple. Avec les années, les enfants, le travail, les soucis, il n'est pas rare que les moments à deux passent à la trappe. Une de mes premières questions en thérapie c'est "pendant toutes ces années, qu'avez-vous fait pour entretenir votre couple" ? Bien souvent, mes patients me regardent tout surpris et finissent par répondre, au bout d'un temps de réflexion " Euh... Rien ! ". Parfois, on laisse si peu de place au couple qu'au final, il n'en reste plus grand-chose. Alors que pourtant, c'est le tronc qui soutient l'arbre familial, c'est à partir de lui que tout s'est créé. Il est donc primordial d'y faire attention. Cela peut passer par des attentions toutes simples. L'important est de lui conserver du temps, de se retrouver tous les deux. Et bien seul à seul. Sortir souvent ensemble mais avec des amis, ce n'est pas la même chose.

Sommaire