Bien gérer les grands caps de la vie de couple On est en train de tomber amoureux...

 

 La situation : ça fait quelques semaines maintenant que vous fréquentez Vincent (Patrick, Gédéon, Arnaud...). Et plus ça va, plus vous vous sentez bien en sa compagnie. D'ailleurs, quand il n'est pas là, il commence à vous manquer. Vous avez envie de l'appeler plusieurs fois par jour, de lui communiquer les choses qui vous font rire, d'entendre sa voix, de le sentir contre vous... Oh bref, vous le savez : vous êtes en train de tomber amoureuse. D'ailleurs, il semble avoir développé les mêmes symptômes.  C'est plutôt bon signe a priori : vous semblez être sur le point de vous engager dans une relation durable.

 Ce qui peut être difficile : oui mais voilà, vous n'avez jamais abordé le "problème" sérieusement. Vous ne savez pas vraiment ce qu'il veut, comment il envisage le concept de couple, ni même s'il souhaite fonder une famille un jour. Bref, vous avez des sentiments, ça c'est sûr. Pour le reste, c'est flou, très flou tout ça. Et vous sentez confusément qu'il serait préférable d'accorder vos violons avant de vous engager plutôt que de vous rendre compte trop tard que ça sonne faux.

 Le conseil du psychologue, Michel Maestre : cette étape est bien sûr très importante. Il faut savoir où on se situe, quelle liberté on souhaite s'accorder, quelles sont les sphères de la vie que l'on souhaite attribuer au domaine conjugal et celles que l'on souhaite conserver dans le domaine individuel. Autrement dit, il faut définir ensemble ce qui appartient au couple et ce qui appartient à l'individu. Cela peut être très variable d'un couple à l'autre. Par exemple, la sexualité appartient souvent au domaine conjugal. Mais on peut aussi se poser la question pour d'autres choses du quotidien telles que les sorties (s'autorise-t-on à sortir chacun de son côté) ou même la voiture (chacun la sienne ?). Parfois cela prend même d'autres proportions : va-t-on vivre sous le même toit ou faire appartements séparés ? Partir en vacances ensemble ou chacun de son côté ? Il y a autant de formules que de couples. D'où l'intérêt d'en discuter avant de s'engager, histoire d'être sûr qu'on est sur la même longueur d'ondes. C'est une chose que l'on néglige souvent pendant la phase de séduction, parce que ce n'est pas très romantique. Mais cela fait partie des bases à poser pour construire un couple solide.

 

Sommaire