Bien gérer les grands caps de la vie de couple C'est bientôt l'heure de la retraite

 La situation : vraiment, vous n'avez pas vu le temps filer, c'est fou. Le mariage, la naissance des enfants, vous avez l'impression que c'était hier. Et pourtant : aujourd'hui ils ont quitté le nid. D'ailleurs, vous êtes grand-mère maintenant, même si vous avez un peu de mal avec ce terme qui évoque une mamie aux cheveux blancs. Bin oui quoi, vous, vous êtes encore toute pimpante et vous avez de l'énergie à revendre. D'ailleurs René aussi, qui commence déjà à tourner en rond après seulement deux mois de retraite. Mais vous allez l'occuper, vous en avez tant de ces projets que vous n'avez jamais eu le temps d'accomplir !

 Ce qui peut être difficile : des projets oui, ça vous en avez plein. L'ennui, c'est que vous appréhendez aussi un peu de ne plus avoir aucune plage de "solitude". Oh ça, vous l'aimez toujours, votre doux mari. Mais bon, rester en tête-à-tête avec lui, 24h sur 24, ça ne fait pas un peu trop ? Qu'aurez-vous à vous raconter pendant les repas, si vous n'avez plus vos journées de travail pour vous sortir du quotidien de votre privée ? Vous réalisez qu'en fait, pendant toutes ces années, René, vous ne l'avez pas tant vu que ça. Et vous vous demandez s'il ne va pas finir par vous taper sur les nerfs avec ses petites manies et sa propension à s'ennuyer.

 Le conseil du psy : c'est une situation très paradoxale. Elle va sans doute s'atténuer avec le recul de l'âge de la retraite. Mais il y a une dizaine d'années, j'ai vu arriver dans mon cabinet des couples de 55 ans, qui n'avaient pas anticipé la façon dont ils allaient occuper tout ce temps. En effet, c'est un des rares moments dans une vie où l'on est encore jeune et dynamique, souvent sportif, où l'on dispose de temps et de plus d'argent que dans sa jeunesse, en général. Alors, comment va-t-on occuper ces 20 ou 30 prochaines années ? C'est une vraie problématique, qui a posé problème à de nombreux couples ! Ils se regardent dans les yeux, avec 30 ans de plus, et ils ne se reconnaissent pas, car ils ne se sont pas assez regardés pendant tout ce temps. Il va falloir retravailler la relation, en gardant à l'esprit qu'on peut consacrer du temps au couple mais aussi à soi. Il est important de se préparer et de faire des projets.

 

 

C'est quand on n'a plus de projets que les choses peuvent capoter. C'est ce que j'appelle le syndrome de la fermette : il y a des couples qui achètent une petite maison à la campagne, pour la retaper. Ils y passent leurs week-ends pendant des années, en attendant impatiemment le moment où elle sera finie et confortable. Finalement, ce moment venu, ils réalisent qu'ils n'ont plus ce projet commun qui les tenait unis. Et c'est la séparation. C'est pourquoi il est important de continuer à bâtir des choses ensemble, a fortiori quand on a le temps et l'argent nécessaires pour le faire.

 

Sommaire