Aimer à nouveau après une infidélité

Comment réagir lorsqu'on est trompée par l'homme que l'on aime ? La thérapeute Caroline Kruse explique quelle est la bonne attitude à adopter.

Quelle est la chose la plus difficile à supporter lorsqu'on apprend qu'on a été trompée ?

Les femmes se disent trahies, humiliées, abandonnées, blessées dans leurs sentiments et dans leur amour propre. Elles s'en veulent aussi d'avoir été trop confiantes, trop naïves. Mais ce qui semble le plus difficile à supporter sont les mensonges et les représentations concrètes, visuelles, qu'elles se font de "leur" homme avec une autre. Ce ne sont pas seulement les gestes de l'amour, les images sexuelles parfois très crues qui les torturent mais le fait par exemple qu'une inconnue soit montée dans la voiture familiale "à leur" place.

 

Si cette infidélité est trop dure à supporter, n'est-il pas préférable de rompre ? 

S'il s'agit d'une relation courte, sans vrai engagement, sans doute est-il préférable de rompre. S'il s'agit d'une relation longue, tout est plus compliqué. Il existe certaines femmes pour qui une infidélité compte peu au regard de ce que représentent pour elles la famille, le foyer. Ces femmes-là préfèrent "passer l'éponge" sur l'infidélité de leur conjoint. Mais de manière générale, il faut tenter de comprendre ce qui s'est passé avant de prendre une décision définitive. L'infidélité peut, pour certains couples, constituer un signal d'alarme évidemment très coûteux mais finalement profitable. Si chacun accepte finalement de donner du sens à la crise qu'ils traversent, en réfléchissant à ce qui a pu les conduire à cette situation, alors le couple peut se reconstruire. Mais bien sûr, il faut du temps pour reprendre confiance. Si vous ne parvenez pas à éliminer cette souffrance seule, n'hésitez pas à consulter un professionnel.

"L'infidélité peut constituer un signal d'alarme"

Comment redonner une seconde chance à son couple ?

Une des conséquences "heureuses" de l'infidélité est qu'elle fait circuler de nouveau la parole et souvent aussi le désir. Les couples, du moins ceux qui veulent essayer de surmonter la crise, parlent beaucoup et longtemps d'eux, de leur relation, comme ils ne l'avaient pas fait depuis longtemps. Il n'est pas rare non plus qu'après la découverte de l'infidélité, le trompeur, au fond soulagé d'être découvert, décide de tout faire pour reconquérir sa femme. Il n'est pas rare non plus que la femme, de son côté, se laisse, elle aussi, prendre au jeu d'une certaine séduction réciproque et que des couples qui n'avaient pas fait l'amour depuis un certain temps retrouvent l'un pour l'autre du désir. Une fois cette parole et ce désir retrouvés, c'est comme d'une seconde chance, non pas pour recommencer comme avant mais pour se réengager, autrement.

Un homme infidèle va-t-il obligatoirement recommencer ?

Obligatoirement non. Mais rien ne garantit non plus qu'un homme qui n'a "jamais" trompé ne le fera pas un jour. Un de mes patients me disait : "Pour être infidèle, il faut une fontaine et avoir soif". Il y a beaucoup de fontaines sur le chemin des humains mais on peut essayer de faire en sorte qu'ils soient suffisamment désaltérés pour ne pas avoir envie de trop s'en approcher. Et puis l'amour est un risque, pas un contrat d'assurance. C'est ce qui le rend si dangereux et si désirable.

 

Le site de caroline Kruse : http://www.carolinekruse.com/