Argent : pas d'embrouilles entre nous ! Clé n°1 : et si on parlait d'argent ?

n'hésitez pas à aborder les sujets qui fâchent.
N'hésitez pas à aborder les sujets qui fâchent. © Yuri Arcurs - Fotolia.com

Vous l'avez compris, vous ne devez pas ruminer dans votre coin votre colère lorsque votre compagnon vous reproche par exemple d'avoir doublé le budget layette depuis l'arrivée du petit dernier. N'hésitez pas à en discuter avec lui, à poser les choses calmement et à l'écouter, lui aussi. A l'inverse les petites phrases assassines du type "Mais que fais-tu de notre argent ?", "Tu devrais penser à la famille plutôt que de penser à changer d'ordinateur", "Je me demande bien ce que tu fais de ton salaire", etc. sont à oublier. Ce n'est pas en culpabilisant l'autre que vous allez améliorer la situation. Lorsque de tels rapports de force s'installent, c'est souvent irréversible.

"Il convient en effet de ne pas laisser s'installer frustrations et non-dits. Il faut donc être attentif à tous les changements (ils correspondent en gros aux étapes de la vie conjugale : le mariage, l'arrivée des enfants, les aléas de la vie professionnelle de l'un ou l'autre, la retraite) qui peuvent modifier l'équilibre qu'on avait trouvé dans la répartition ou la gestion de l'argent. L'essentiel est de ne pas figer les choses, de ne pas se laisser enfermer dans des postures immuables. Il en va au fond du rapport à l'argent comme des autres aspects de la vie du couple. Pour que le couple dure, pour qu'il reste vivant, il doit sans cesse réinterroger les rôles et les fonctions", conseille Caroline Kruse.

Sommaire