10 solutions pour mettre fin à vos disputes préférées "A croire qu'il ne s'en rend même pas compte"

ce n'est pas parce qu'il est grognon qu'il faut vous prendre la tête !
Ce n'est pas parce qu'il est grognon qu'il faut vous prendre la tête ! © Hemera-Thinkstock

Comme Gisèle, bon nombre de femmes reprochent à leur compagnon d'être parfois de mauvaise humeur et surtout de ne pas le reconnaître !

"J'ai 52 ans, je ne dis pas que je suis toujours d'humeur égale mais mon mari, 51 ans, est pire. Bien sûr quand ça arrive, je lui demande ce qui ne va pas, si j'ai fait quelque chose de mal ? Mais non, apparemment, il n'est pas au courant qu'il est d'une humeur terrible. C'est à croire qu'il ne s'en rend même pas compte. Ses humeurs changeantes et inexpliquées ne sont pas un phénomène nouveau. Mais je ne m'y habitue pas, je continue de me tourmenter pour savoir si j'en suis la cause."  

 Le problème : à force de chercher à comprendre pourquoi votre ami est de mauvaise humeur, vous finissez par culpabiliser et par vous dire que vous êtes entièrement responsable. Vous y pensez sans arrêt. En plus vous vous retrouvez sans cesse à décrypter ses réactions, vous appréhendez qu'il soit de mauvaise humeur quand il rentre du travail, etc. Lui, de son côté, ressent que vous épiez ses moindres réactions et paroles, ce qui n'arrange rien, au contraire, ça le met encore plus en rogne. Résultat : vous vous disputez sans arrêt.  

 Notre conseil : quand il est de mauvaise humeur, laissez votre ami seul et attendez qu'il se calme plutôt que de l'assaillir de reproches, ce qui a pour conséquence d'aggraver la situation. Et surtout ne dramatisez pas la situation et ne culpabilisez pas. La vie à deux implique forcément des frustrations et donc des disputes. Même pour les couples fusionnels, la dispute est inévitable dans le sens où elle permet à chacun de reprendre son autonomie et de s'affirmer.

Sommaire