Faites faire le ménage à votre homme

Vous en avez marre de passer votre temps à faire le ménage ou à supplier votre moitié de vous aider ? Voici quelques petits conseils pour le sortir du canapé !

Faites faire le ménage à votre homme
© detailblick - Fotolia.com

Que faites-vous quand vous rentrez ? Est-ce que vous prenez un moment pour vous détendre ou alors êtes-vous de celles qui ne connaissent pas de repos avant la fin du repas, le temps de ranger, de préparer le dîner et les vêtements à porter du lendemain ?

menage
Quel plaisir de bouquiner tranquillement pendant que chéri fait le ménage ! © detailblick - Fotolia.com

Même s'il est vrai que l'on n'est jamais mieux servie que par soi-même, un peu d'assistance ne peut pas faire de mal. Sans aller jusqu'à dire que tous les hommes sont des fainéants qui passent leur temps allongés dans le canapé en attendant que tout se fasse, et pas par magie mais grâce à vous, de nombreuses femmes se plaignent de trop en faire à elles seules.

De multiples tentatives d'approche...

 Phase 1 de votre plan : demandez-lui de vous aider, tout simplement ! Cela peut paraître trivial mais certains mâles pensent en toute sincérité que si on ne leur demande rien, c'est parce qu'on n'a besoin de rien. Alors osez vous exprimer, sans inimitié ni en lui donnant des ordres, mais en lui signifiant gentiment que vous aussi vous avez envie de vous étaler devant la télé de temps en temps et qu'un juste partage des tâches serait profitable à tous !

 Phase 2 : si l'envie lui prend de faire la vaisselle ou le repassage, n'allez surtout pas passer derrière lui en critiquant tout ce qu'il a fait avec amour et dévotion. Ne restez pas derrière lui à le surveiller et évitez de jouer à l'inspecteur des travaux finis ! Rappelez-vous quand vous vous essayiez à la cuisine et que votre mère ne cessait de vouloir tout faire à votre place. C'était pénible, n'est-ce pas ? Eh bien c'est pareil pour lui. Si, au pire, vous n'êtes pas satisfaite du résultat, repassez discrètement un coup d'éponge derrière, ni vu ni connu...

Accompagnez-le

 Phase 3 : si monsieur rechigne vraiment à participer aux corvées domestiques, prenez-le par la main et accompagnez-le, comme on le fait avec un enfant pour qu'il entre dans l'eau, car, malgré tout, certains mâles restent de grands enfants et ont besoin de se sentir soutenus. Même pour faire la vaisselle...

 Phase  4 : une technique vieille comme le monde que les enfants maîtrisent à la perfection : saouler jusqu'à la lassitude. Racontez-lui en détail TOUTES les tâches que vous faites : ce merveilleux liquide vaisselle qui laisse les mains douces, comment ne pas se tacher quand on utilise de l'eau de javel ou à quel point l'adoucissant est fabuleux pour rendre le linge tout doux. Risqué mais ça peut marcher...

  Phase 5 : si les approches en douceur n'ont pas fonctionné, prenez le taureau par les cornes. Exemple : il a besoin d'avoir ses chemises repassées pour la semaine. Petit hic : vous n'aviez pas envie de le faire. Résultat, lundi matin, le voilà qui se plaint "mais tu n'as pas repassé mes chemises, chérie ?". Evitez la réponse qu'il mérite, à savoir : "Tu sais où sont la planche à repasser et le fer, non ?". Préférez : "Comme j'ai préparé le dîner, fait la vaisselle, rangé l'appartement, aidé les enfants pour leurs devoirs et préparé mes propres affaires, je n'ai pas eu le temps de penser aux tiennes. Et si tu essayais de le faire, comme ça, tu es sûr que ce sera fait ? Je te montrerai, tu verras, c'est facile. On n'est jamais mieux servi que par soi-même, chéri...".

L'appât du gain

 

 Phase 6 : il n'a toujours pas compris et vous commencez vraiment à en avoir marre de la jouer en sous-marin. Alors c'est décidé, ça sera une attaque frontale. S'il s'avise de vous reprocher de ne pas avoir préparé à manger ou autre, mettez-le au pied du mur. Lancez-lui le défi de faire tout ce que vous faites d'habitude. Après une soirée à faire tout ce que vous faites, s'il a un minimum de compassion, il vous aidera à l'avenir.

Si vraiment rien n'a fonctionné, jouez la corde sensible. Le chantage aux câlins : faites lui part de cette sérieuse étude scientifique (J.Coleman, université de Californie à Riverside) qui démontre que les couples dont l'homme participe plus souvent aux tâches ménagères ont une vie sexuelle plus épanouie.  N'importe quoi vous répondra-t-il ! "Mais si, voyons, une femme aidée par son mari est moins stressée et a à cœur de récompenser les efforts consentis par ce dernier. Et puis, on y voit comme une marque d'amour et nous éprouvons donc plus de désir", lui rétorquerez-vous ! Et là si ça ne marche pas, c'est à n'y plus rien comprendre...

 

Lire aussi

 

 10 trucs qui énervent les hommes

Des questions, des témoignages ? Venez en discuter sur le forum psycho