De l'art de s'écrire des mots doux

Passé l'émoi des premiers mois, il est souvent bon d'entretenir la flamme pour éviter qu'elle ne s'éteigne trop vite. Parmi les innombrables petites attentions du quotidien, les mots doux ont une place de choix. Mais attention : la pratique exige du talent et de l'à-propos.

Un parchemin cacheté à la cire rouge. A l'intérieur, les mots qu'un preux chevalier a calligraphié adroitement grâce à sa plus belle plume d'oie. Eh oui ! L'art du billet doux est vieux comme le monde, ou à tout le moins comme l'écriture. Mais en dépoussiérant un peu le concept, vous allez vite constater que cette technique de séduction fonctionne toujours et n'a pas pris une ride.

 
Ah le coup du miroir! Pour compliquer un peu la tâche, écrivez votre message dans une autre langue ou à l'envers, histoire qu'il mette un peu plus de temps à le déchiffrer. © Getty
 

 Règle n°1. Attention, ce n'est pas parce qu'on a décidé d'être lyrique qu'on doit devenir gnangnan, surtout pas ! Avant de vous lancer dans des déclarations gnagnan du style " Je t'aime mon amour, à ce soir mon cœur, je te fais des bisous partout ", vérifiez que votre dulciné n'y est pas allergique... Avis aux amatrices : il y a moyen de dire à l'autre qu'on pense à lui sans sombrer dans la facilité pour autant. Au lieu d'employer des surnoms éculés pour dire des banalités encore plus éculées, choisissez plutôt de faire référence à des choses que vous avez vécues en commun, les fameuses " private jokes " que seuls vous deux pouvez comprendre. Cela permet de prolonger l'intimité de ces moments.

 Règle n°2. Vouloir prendre votre plume pour séduire est tout à votre honneur. Mais, par pitié, soi-gnez votre or-tho-gra-phe ! Certes, à l'heure des SMS et des messageries instantanées, c'est un peu passé de mode d'écrire tous les mots en entier. Et puis ça prend du temps. Mais c'est tellement plus romantique, de découvrir le soir sous son oreiller un " En mon absence, je t'autorise à te blottir dans les bras de Morphée, mais pas trop longtemps quand même. Je t'embrasse " Plutôt que le même message en langage codé : " En mon absens jtotoriz a te blotir dan lé bra 2 morfé mé pa tro lontan kan mem. Jtembrass. " Double avantage à utiliser la langue de Molière correctement : si vous êtes tombée sur un amoureux de la langue française, il sera séduit et, surtout, au moins vous êtes sûre que votre message sera compréhensible. Ca peut éviter quelques malentendus...  

 Règle n°3. Soyez originale. Bin oui quoi, les SMS, tout le monde en envoie, pour un oui, pour un non. Alors à moins que le contenu soit franchement désopilant ou sorte de l'ordinaire, votre message d'amour risque d'être lu à la va-vite, pendant le trajet de métro par exemple. Pas top question romantisme. C'est vrai que les stylo-plume et les papiers à lettres originaux ne sont plus franchement à la mode. Mais entre les deux, vous pouvez trouver un compromis. Il y en a même des tas.

D'abord, vous pouvez vous arranger pour que le lieu où vous cacherez le message soit original : bon d'accord, sous l'oreiller, c'est un classique. Mais avez-vous pensé à lui glisser un mot doux entre le sandwich qu'il s'est fait pour midi et l'aluminium dans lequel il l'a emballé ? Ou pourquoi pas un Post-it sur l'écran de son portable, qu'il découvrira en ouvrant son ordinateur au bureau ? Sans oublier ceux que vous glisserez dans ses paires de chaussettes (propres) soigneusement alignées dans l'armoire !

Quant à la forme à proprement parler, à l'heure du tout numérique, l'écriture manuscrite, devenue si rare, a toutes les chances de séduire. Enfin soignez tout de même votre calligraphie... Post-it, morceau de papier déchiré et plié en 12, déclaration sur le miroir de la salle de bains... A vous d'imaginer le support ! Cela ne veut pas dire que vous devez laisser tomber les SMS et les mails pour autant, mais ils n'auront forcément pas ce côté personnel propre aux billets doux originels.

Vous pouvez également "coder" votre message : encre sympathique, morse, langue étrangère, écriture de droite à gauche... Il y a de multiples façons de rendre le message plus difficile à décrypter !

 Règle n°4. Surprenez-le ! C'est déjà bien d'avoir l'idée de lui envoyer des petits messages, ça ne viendrait pas à l'esprit de tout le monde. Encore faut-il que vous ayez quelque chose d'intelligent et d'original à dire. Soigner le fond est au moins aussi important que la forme, logique. Vous n'êtes évidemment pas obligée de réfléchir trois heures à une phrase spirituelle que vous pourrez scotcher à son sandwich. Mais un peu de nouveauté le séduira d'autant plus. N'hésitez pas à faire de l'humour ou, pourquoi pas, à être un peu coquine. Attention ! On n'a pas dit vulgaire non plus. Mais on peut tout à fait parler de galipettes de façon romantique. De nombreux écrivains y sont parvenus, pourquoi ne pas vous en inspirer ? Si vous n'avez vraiment pas l'écriture facile, vous pouvez même les pomper copieusement et instaurer un petit jeu, en lui demandant de deviner le nom de l'auteur.

 Règle n°5. Ne pas en abuser. Une partie du charme des mots doux réside dans le fait qu'ils surprennent l'heureux récipiendaire. Si vous en écrivez pour un oui pour un non, au quotidien, l'effet risque de s'estomper. Sans compter qu'il est tout de même difficile d'être brillant et inventif tous les jours. Faites plutôt de vos billets des petits bonheurs d'exception.

A lire aussi

5 idées pour se retrouver

Vous souhaitez casser la routine dans votre couple ou tout simplement faire une surprise à votre partenaire ? Voici 5 idées de sorties et de découvertes pour tous les budgets. Conseils

Comment séduisez-vous votre conjoint ?

Une fois installés ensemble, avec ou sans enfant, on a parfois tendance à se laisser aller. Mais pas vous ! Soucieuse de toujours séduire votre homme, vous vous pliez en quatre pour lui plaire ? Racontez.