C'est toujours de sa faute ! Ou pas... Conseils pour ne plus reprocher à tort et à travers

Alors, que faire pour éviter que tout manquement de sa part ne se détériore et ne parte en dispute. Comment allez-vous arriver à ne plus lui faire que des reproches, perpétuellement ?

 Tout d'abord, un conseil de bon sens prodigué par la psychologue Catherine Serrurier : "Quand on est en couple, quand on partage un foyer, il est très important de passer du temps à deux et pas seulement devant la télévision ou une demi-heure avant de dormir." Apprécier d'avoir le temps de discuter, de raconter ses états d'âme à son chéri est le meilleur des remèdes préventifs.  

 Par exemple, si vous avez des enfants, il est primordial de pouvoir s'en détacher de temps en temps, de les confier à une tierce personne pour pouvoir avoir du temps rien qu'à vous deux. Que ce soit un week-end à Prague ou en Normandie, une sortie au restaurant ou au théâtre, tout est bon pour se retrouver en couple. Il a besoin d'être entretenu au quotidien !

 "Pour les couples chez qui le malaise commence à s'instaurer, il faut s'imposer une heure de conversation par semaine tous les deux. Et le mieux est de commencer le plus tôt possible dans la relation", ajoute la thérapeute.

 Enfin, chez les couples qui se disputent souvent et chez qui le dialogue n'est pratiquement plus possible, il faut absolument que chacun des deux puisse se détendre de son côté, tout seul.

"Le principe est d'être mieux avec soi-même pour être mieux avec l'autre souligne-t-elle.  Tout simplement. Se détendre donc pour aller plus facilement vers l'autre, pour pouvoir prendre du recul, etc. "

Cela peut être faire du sport, aller dans des groupes de lecture, apprendre la salsa, restaurer des meubles, etc. Tout ce qui peut aider à se recentrer sur soi et à se sentir mieux, en accord avec soi-même.

Consulter quand il n'y a plus de dialogue

Enfin, quand il n'y a plus de dialogue possible dans le couple, la solution est certainement d'aller consulter un psy. La plupart du temps, ce sont les femmes qui consultent bien que l'on observe qu'il y a de plus en plus d'hommes qui le font.

Ces consultations sont l'occasion de se détendre, de reprendre confiance en soi, de relativiser et de se rendre compte que tout n'est pas nécessairement de la faute de l'autre. Du coup, on appréhende l'autre avec un regard différent.

Lors des disputes, pour éviter que cela ne dégénère et ne tourne au vinaigre, il est essentiel de se maîtriser, de prendre le contrôle de soi-même pour arriver à ne pas dépasser les limites en insultant son partenaire par exemple. Respirer, se détendre, réfléchir avant de s'exprimer sont autant de petits trucs de bon sens qui peuvent aider à restaurer le dialogue, à parler plutôt que d'aboyer.

 

Sommaire