Saint-Valentin : 7 façons de faire comprendre à mon mec que je m'en fous

On aimait bien la Saint-Valentin quand on avait 16 ans. Faut dire qu'avec le temps, la fête des amoureux nous semble galvaudée. Avant que l'homme ne s'investisse corps et âme pour nous faire plaisir, faisons-lui comprendre que ça ne sert à rien.

© Ð’алерий Качаев / 123RF

Vous n'attendez pas la fête des amoureux avec impatience ? Vous avez le droit. Trop commerciale, trop romantique, trop inutile… Bref, ce n'est pas votre truc. Robert, lui, semble prêt à tout donner. Que ce soit pour vous faire plaisir (ou par véritable attachement au symbole de Cupidon), il risque de sortir le grand jeu. Mais bon, quelle énergie foutue en l'air, tous ces pétales de rose parsemés dans l'appartement. Faites-lui donc comprendre que ça ne sert à rien (et peut-être n'attend-il que ça).

Solution  1 : disparaissez

Prévoyez de partir en très long week-end avec des copines pour le 14 février. Votre absence ne pourra qu'expliciter votre indifférence à la fête des amoureux. "Chéri, je ne serai pas là du 10 au 15, on se voit après ?" Et ça encore, c'est si vous prévenez.

Solution 2 : organisez une soirée d'amoureux avant

Vous n'êtes pas contre l'amour, simplement contre la Saint-Valentin. Pour vous, le couple se célèbre chaque jour. Alors organisez une soirée intime avec votre homme, quelques jours avant ladite date, et balancez à l'apéro "On s'en fout tellement du 14, profitons d'un dîner ce soir."

Solution 3 : invitez votre mère le 14

La belle-mère est la solution idéale pour faire passer le message. "Maman sera là" (so cute). Soit il vous prend pour une folle romantique qui veut celer son amour face à celle qui l'a mise au monde, soit il comprend très clairement que vous vous foutez de lui (enfin de la Saint-Valentin, restons polies).

Solution 4 : racontez vos mauvais souvenirs

On excuse les personnes qui n'aiment pas les fêtes lorsque leurs souvenirs de Noël (et d'enfant) sont douloureux. Racontez que vous vous êtes déjà fait larguer le jour de la Saint-Valentin (on n'est pas à trois mois près, ça se tient). L'homme fera preuve de délicatesse et vous épargnera ce jour.

Solution 5 : tapez-vous une barre en parlant de la Saint-Valentin

"Tu ne sais pas que Murielle et Simon s'offrent des cadeaux à cent balles et partent en week-end ? HAHAHAHAHAHA." En vous moquant bien comme il faut des moutons de l'amour, Robert voudra sauver sa peau et ne pas devenir l'objet de vos railleries.

Solution 6 : écrivez un mail cash

La communication écrite est très utile pour faire passer les messages : "Cher Robert, sache que je me contrefous du 14 février, ne perds pas de temps à vouloir me gâter, je ne veux pas me retrouver au restaurant devant une crème brûlée en forme de cœur. De toute façon, ce soir-là, on a du ménage à faire." Ou tout ce que vous voudrez. L'idée, c'est de vous débarrasser d'un poids.

Solution 7 : dites-lui que la Saint-Valentin n'a jamais existé (mais que le Père-Noël si)

S'il vous parle de la Saint-Valentin, grossissez vos yeux et demandez-lui de quoi il s'agit. Vous n'avez jamais entendu un truc pareil ! Par contre, le Père-Noël existe vraiment. Robert ne va plus dormir, vous allez remettre toute sa vie en question. Et lorsqu'il vous en dira plus sur cette fameuse "Saint-Valentin" sortie de nulle part, répondez que bon, ça ne vous emballe pas, comme concept.

Voir aussi :