Mon mec n'aime pas Noël : 8 idées pour le réconcilier avec les fêtes

Quand les fêtes approchent, Jean-Pierre tire la tronche. Comment l'entraîner dans ma magie à moi et le réconcilier avec Noël et les bonnes résolutions du 31 ? 8 idées.

Mon mec n'aime pas Noël : 8 idées pour le réconcilier avec les fêtes
© 123RF

Il s'énerve dans les magasins, le porte-monnaie qui se ferme comme une huître, il impose sa famille plutôt que la mienne (c'est plus simple de bouder devant ses propres parents), il boit trop pour oublier ou encore, il contourne le sapin de dix-sept mètres… Son comportement anti-fêtes déteint sur ma bonne humeur. Souvent, je l'enguirlande et voilà qu'on se dispute plutôt que de s'emballer. Pour rendre la période des fêtes plus sympathique, éviter les disputes et partager un peu de magie, voici 8 idées lumineuses. C'est cadeau !

  1. Je prépare la liste des cadeaux à acheter en avance histoire de ne pas imposer à Jean-Pierre une course marathonienne à J-1 des fêtes. Je m'arrange aussi pour faire mes achats seule la plupart du temps, quand je n'ai pas besoin de lui et son visage de boudeur qui viendrait écraser mon euphorie. Je me sers également d'Internet pour lui demander son avis sur quelques produits. Ainsi, il s'aperçoit que c'est facile, pas chiant. Bref, ça coule.
  2. J'opte pour un Noël chez nous ! Très bonne idée pour en finir avec nos dix-huit familles partout en France. Cette année, c'est décidé, on en fera pas mille kilomètres en six jours pour manger aux huit coins de l'hexagone. C'est plus reposant.
  3. Je teste des recettes avec Jean-Pierre en vue des jours de fête. Ensemble, on cuisine, on rigole, on essaie. On partage des moments d'intimité avant le tumulte et JP prend plaisir à touiller, écraser, goûter.
  4. Afin d'éviter les grands repas à table qui durent des heures, je propose à Jean-Pierre que l'on opte pour un buffet dînatoire. On s'ennuie moins, on bouge, on tourne. Moins de pression, de longueurs.
  5. Je ne me formalise plus dès qu'il soupire devant les décorations de Noël, parce que moi j'aime ça, j'aime faire mon sapin et accrocher mes guirlandes lumineuses. Plutôt que de lui demander de faire un effort, je lui dis que ça me plaît, que j'adore les résultats. C'est en me voyant émerveillée qu'il le sera (et ça marche lorsque je fais mes papiers cadeaux ou demande un détour par le marché de Noël). L'idée n'est jamais d'insister, mais de se laisser porter par Noël pour mieux ouvrir la porte à Jean-Pierre.
  6. Avant le grand jour, je lui offre un petit cadeau, trois fois rien, et je nous organise une soirée pré-Noël, afin que l'on profite ensemble d'un tendre moment, avant le bruit, et les autres. Jean-Pierre prend le temps d'apprécier, dans notre bulle. Et c'est un début.
  7. Je mate des téléfilms sous un plaid, en l'invitant à me rejoindre pour un câlin. On se vide la tête en regardant une histoire d'amour attendue dans un New-York sous la neige. Noël, c'est aussi synonyme de détente.
  8. Je fais des plans pour janvier, en couple. On pourra aller visiter telle ville, et on ira voir tel film au ciné. En se projetant dans un après fêtes à la cool, Jean-Pierre se sent moins bloqué dans un mois de décembre qui n'en finit pas.
Mon mec n’aime pas Noël : 8 idées pour le réconcilier avec les fêtes © 123RF

Voir aussi :