Bébé, chaton, miel ou or : les petits noms d'amour à travers le monde

ÉTUDE - Les surnoms d'amoureux fusent, souvent ridicules. Le site de rencontres eDarling a répertorié les plus utilisés d'entre-eux selon les pays. Résultats, en gifs.

© Ekaterina Minaeva/123RF

Les couples, c'est bien connu, ont la fâcheuse habitude de se donner des petits surnoms bien ringards. Une manie qui a tendance à en agacer plus d'un, en particulier les célibataires les plus endurcis. Le site de rencontres eDarling a mené une enquête en février 2016 auprès de 7 780 abonnés dont 1 120 Français. Verdict : appellations mielleuses et surnoms dégoulinants d'amour sont courants partout. Et comme le ridicule ne tue pas, chaque pays a même son petit favoris. Animalier, . Petit tour d'horizon des surnoms amoureux dans le monde entier. 

Parmi les surnoms loufoques, on retiendra celui de la Suède où les amoureux se susurrent le nom commun "Miel" aux oreilles (Älskling). Aucun rapport avec le traditionnel "Honey", mais toujours aussi collant...

Plus conventionnel cette fois-ci, "Chéri" remporte tous les suffrages en Angleterre, en Norvège et en République tchèque. Pas très original, mais efficace.

Bronze ou argent, c'est bof non ? Les Finlandais préfèrent faire de leur moitié l'or de leur vie. 

Les Danois, Polonais et Irlandais privilégient, eux, l'infantilisation de leur partenaire avec le très répandu "Bébé"... tant qu'on s'en tient aux surnoms et non aux couches.

Dans la version animal, la Hongrie aime les chatons (Cica) : c'est félin !

En Espagne – peut-être en raison du fort taux de croyances –, les tourtereaux font de leur moitié leur paradis (Cielo). De quoi s'envoler pour le 7e ciel ?

Parce que l'amour est un trésor, les Allemands, les Suisses et les Autrichiens prénomment ainsi leurs compagn(e)s. 

Et le meilleur pour la fin – parce que nous sommes chauvines – : chez les Français, c'est "mon cœur" qui l'emporte haut-la-main. Cocorico !

Voir aussi :