La routine, c’est bon pour mon couple

La routine est souvent pointée du doigt : avec la télé, elle serait un des pires ennemis du duo amoureux. Alors on cherche à la casser, la tuer, la briser. Mais ne serait-ce pas une erreur ? Explications.

© 123RF

Au village, sans prétention, j'ai mauvaise réputation
A chaque fois que la routine fait la Une, c'est pour être brisée, cassée, tuée, dérangée. Associée à la répétition et donc à l'ennui, elle serait mortelle, surtout en couple. Fréquenter toujours le même restaurant, occuper ses week-ends d'un cinéma et d'un missionnaire, toujours aux mêmes heures, s'appeler à toutes les pauses déjeuner et toujours filer à Etretat aux premiers rayons du soleil… Voilà une série d'habitudes soi-disant néfastes pour les couples, qui à force de reproduire les mêmes gestes et articuler leur quotidien autour de rituels, tomberaient en enfer. On finirait par se lasser l'un de l'autre.

La routine est pourtant indispensable au couple
Oui, complètement indispensable. La routine n'est pas mauvaise, loin s'en faut. Nous avons, au quotidien, besoin d'habitudes et de rituels à partager, qui constituent un socle, une base. Disons que la routine est alors la fondation de notre maison, et c'est sur elle que nous allons construire. Avec nos petits gestes répétés, nos programmes attendus, nous nous forgeons une identité tout en instaurant des repères : nous sommes comme ça, nous aimons ça et nous avons besoin de ça. La routine nous enveloppe, nous rassure et nous définit. Tout comme à titre individuel, nous apprécions attraper la même tasse de café tous les matins : voilà qui nous ancre ici, chez nous, et nous encourage vers une journée qui elle, pourra être faite d'imprévus. Car là elle est aussi le rôle de la routine : être un cocon face aux aléas de la vie. Le cocon amoureux est indispensable, on s'y retrouve, on s'y rassure, on s'y attache. Alors pourquoi le péter, bon sang ?

Ne tuons plus la routine, pimentons-la !
On nous propose souvent de tuer la routine, mais vous l'avez compris, aucun intérêt. Les recettes sont généralement de partir en week-end sur un coup de tête et d'acheter des sous-vêtements nouveaux que l'on brandira en levrette. Propositions alléchantes. Au caractère parfois irréel. Mais si on peut s'envoler tout droit pour le Brésil ce soir, pourquoi pas. En tout cas, changeons de cap, changeons d'angle : l'idée n'est pas de briser la routine en secouant notre quotidien, pression sur la tête. L'idée est de pimenter notre routine, nos habitudes, tout en les préservant. Ces dernières sont essentielles, alors pas besoin de partir pour l'Amérique du Sud, si notre truc c'est le Mans chaque été. En fait, pour être clair, ajoutons des cerises sur le gâteau de notre histoire, faisons un cinéma en semaine puisque ce film nous impatiente, amusons-nous au lit à varier les positions sans l'avoir prémédité avant… ne cherchons pas à tout prix à tout bousculer, tout changer mais vivons, comme on l'a toujours fait, en gardant simplement notre curiosité éveillée, en osant proposer des choses à notre amoureux, en écoutant ses désirs et en les partageant. L'ennui, en vrai, vient souvent d'une croyance et nous enferme, il vient d'une pensée toute bête qui dirait que l'amour meurt vite, il vient dans nos vies du fait d'être attendu et est entretenu d'être cru présent. Ainsi, on a tendance à se fermer, à se dire que puisqu'on s'ennuie, puisque la routine est normale et mauvaise, on est foutu, donc on continue de traîner les pieds dans une histoire qui finalement a tout pour être belle et joyeuse. Il suffit de lever les yeux un peu plus haut que nos a priori en balançant : on a regardé nos vacances d'été ?

© 123RF

 

Voir aussi :