Sexto

Sexto, une arme au service du désir

La passion n'attend pas, le désir non plus ! Ainsi est né le sexto, texto sexy et arme infaillible contre la routine sexuelle. Même les plus timides peuvent désormais laisser libre cours à leur imagination, pianotant de façon endiablée sur les touches de leur téléphone portable !

Le sexto abat la timidité

D'abord réservé aux demandes courtes et utiles, puis aux adolescents pressés, le SMS, "Short Message Service", fait une entrée remarquée côté amour et passion, au service du désir et du sexe. Le sexto est né, mettant de côté la timidité et les maladresses. Pas de voix, pas de présence, face à l'écran tout est facile, même les fantasmes les plus inavouables. Désinhibé, le sexto renvoie à une sexualité débridée, à un désir passionné, permettant aux couples de casser la routine quotidienne et/ou de laisser vagabonder leur imagination érotique.

On ne s'encombre plus de mots superflus

Fini, les correspondances épistolaires, longues et fastidieuses, dans le monde du tout, tout de suite, celui où le désir n'attend pas, plus personne ne s'encombre de mots superflus. L'intérêt du sexto ? Aller droit au but ! "Je te veux !", "Je veux que tu me prennes sur ton bureau tout de suite", "Je veux enflammer ton corps"... pas d'équivoque, le SMS exacerbe les passions rendant le virtuel source de désir et de langueur passionnée.

Sexto et réalité, attention à la désillusion

Mais attention, le jeu du sexto est celui de la passion, une passion qui peut devenir dangereuse lorsqu'elle n'est plus maîtrisée. Le sexto rend accro, accro à un désir imaginaire qui prend toute la place dans notre esprit. On ne sort jamais sans son portable, on devient complètement addict à ces quelques mots, brefs, concis, mais lourds de sens. Alors le sexto, on lui dit oui, pour casser la routine, pour maintenir ou réveiller le désir, mais on n'oublie pas que l'amour et la passion se nourrissent de réalité, de physique, de corps qui se touchent. Sans quoi, on pourrait y laisser notre raison...

Actualités