Commencez par les zones peu érogènes

mieux vaut commencer par les zones les moins sensibles.
Mieux vaut commencer par les zones les moins sensibles. © vgstudio - Fotolia

Connaître les zones érogènes de son partenaire sur le bout des doigts, c'est bien. Mais savoir quand et comment les stimuler, c'est mieux !

Lors des préliminaires, tous les hommes n'apprécient pas forcément les femmes qui vont "droit au but". Et ceux qui n'ont pas l'habitude de prendre leur temps découvriront peut-être de nouvelles sensations si vous les y incitez. Les préliminaires sont aussi le bon moment pour casser la routine en y incluant des jeux ou des costumes coquins par exemple.

Comment s'y prendre ?

D'une façon générale, durant les préliminaires, mieux vaut faire progresser ses caresses des régions les moins sensibles, jusqu'aux plus érogènes. En allant du torse, aux lobes, jusqu'aux zones proches du pénis et en terminant par le frein par exemple. Les différentes zones peuvent également être stimulées durant l'acte sexuel pour intensifier le plaisir de celui-ci.