Sodomie

La sodomie peut-elle être source de plaisir ?

Une étude récente menée par un institut de sondage a révélé que plus de la moitié des Français avaient déjà pratiqué la sodomie - alors que l'on imaginait le sexe anal limité à une portion congrue de la population. Pourquoi cet engouement ? La sodomie peut-elle être source de plaisir pour les femmes aussi ?

Pourquoi cet attrait soudain pour la sodomie ?

Avec le développement du streaming, accéder à des sites gratuits de pornographie et regarder des films et vidéos sont devenus des activités courantes. Est-ce que cela explique les statistiques montrant que de nombreux couples s'adonnent à la sodomie ? Peut-être en partie, mais la vérité est ailleurs : de nombreuses femmes, que l'on croyait plus frileuses que leurs partenaires masculins vis-à-vis de la sodomie, avouent la pratiquer souvent et... avec plaisir. Beaucoup avouent même atteindre l'orgasme grâce au sexe anal. Comment cela est-il possible ?

La sodomie peut-elle mener à l'orgasme ?

Il s'avère que plus une femme a une sexualité épanouie, plus elle est encline à tester la sodomie... et sans doute à l'apprécier. Nous savons toutes et tous que la routine sexuelle est l'ennemi numéro de la libido : pour faire durer le plaisir et le désir, il faut varier les positions, les caresses, les endroits, les fantasmes... et, soyons triviales, les orifices ! Or l'anus est une zone érogène injustement négligée. Il contient de nombreuses terminaisons nerveuses et est fortement irrigué par la circulation sanguine, il est donc particulièrement sensible aux pressions, dilatations, changements de température... et donc susceptible de mener à l'orgasme, à condition de bien le préparer et de se lancer dans la sodomie avec douceur, en prenant quelques précautions.

Dossiers Sodomie

Sodomie Également cité dans