Sexologue

Choisir et consulter un sexologue

Depuis des mois, peut-être des années, sous la couette, ce n'est plus ça. L'entente entre vous est encore bonne, il n'est pas question de divorce ou de séparation, mais décidément, chaque tentative de câlin se transforme en fiasco. Prenant le taureau par les cornes, vous avez pris la décision de consulter un sexologuer. Mais comment le choisir ? Et comment se déroule une séance ?

Comment choisir un sexologue ?

Attention aux charlatans ! En effet, il n'existe pas de formation officielle pour devenir sexologue, néanmoins, il faut avoir un diplôme de médecin ou de psychologie pour prétendre en devenir un. Ce n'est d'ailleurs pas une spécialité médicale, mais une compétence : donc, gare aux escrocs, assurez-vous des diplômes du praticien avant de prendre rendez-vous, et n'hésitez pas à signaler tout acte suspect à l'Ordre des médecins... Concrètement, cherchez bien les termes "médecin sexologue", et non par le simple "sexologue" dans l'annuaire, pour faire un premier tri. La branche départementale de l'Ordre des médecins pourra aussi vous indiquer les coordonnées du sexologue le plus près de chez vous.

Une séance chez un sexologue

Selon que le problème est vécu comme personnel ou comme lié à la dynamique du couple, il est recommandé de consulter le sexologue indépendamment ou ensemble. Parfois, la pudeur et la peur de gêner son conjoint encouragent à se rendre seul chez un sexologue, mais rien n'empêche d'y aller ensemble par la suite. Un sexologue ne vous demandera pas forcément de vous déshabiller. S'il est médecin et que votre conjoint évoque des troubles de l'érection, le sexologue pourra éventuellement procéder à un examen médical. Mais l'essentiel de la consultation chez un sexologue repose sur le dialogue, l'évocation des soucis et la manière de les surmonter.

Dossiers