Du dialogue...

eviter de dialoguer est la pire erreur...
Eviter de dialoguer est la pire erreur... © Sean Prior - Fotolia.com

Seuls 8 % des hommes et 15 % des femmes se disent prêts à discuter de la question des troubles de l'érection avec leur partenaire si ces derniers venaient à se produire.

L'appétence au dialogue est souvent plus forte chez les femmes. Elles parlent plus volontiers des problèmes de couple, de quelque nature qu'ils soient. Alors, mesdames, vous l'avez compris, à vous de jouer ! 

Le Dr Pierre Costa, sexologue, confirme que le rôle de la femme est fondamental pour pousser l'homme à sortir de son problème.

"Les femmes perçoivent que c'est fonctionnel (lié au stress ou à la fatigue par exemple) et donc qu'il y a des solutions pour gérer la situation. Les hommes, de leur côté, s'inquiètent, s'énervent, se referment sur eux-mêmes, ne veulent pas en parler... Ils n'osent pas en discuter avec leur partenaire et en réalité ils préfèreraient que ce soit elle qui entame le dialogue", ajoute-t-il.