Culpabilité : stop !

la culpabilité n'est pas une solution, tant chez les hommes que chez leurs
La culpabilité n'est pas une solution, tant chez les hommes que chez leurs partenaires féminines. © Stefano Lunardi - Fotolia.com

Quel que soit le sexe, la notion de culpabilité reste marginale et partagée par 7 % à 8 % des personnes interrogées, hommes ou femmes, selon l'enquête Ifop / Lilly.

Pourtant, les femmes semblent plus affectées qu'elles ne l'avouent et se posent beaucoup de questions, notamment sur les répercussions de ces troubles sexuels sur leur vie de couple. Selon l'enquête, 33 % d'entre elles pensent que "quelque chose ne va plus dans le couple" (23 % des hommes) et pas moins de 13 % s'imaginent que "leur partenaire va les quitter" (10 % des hommes).

"Cela reflète un trait typiquement féminin : lorsque leurs partenaires ne parvient pas à avoir des érections normales, elles se remettent en cause. Elles pensent qu'elles ne plaisent plus et qu'elles ne sont plus désirées", souligne le Dr Solano. Le problème c'est qu'elles ont parfois du mal à comprendre qu'un homme qui a des troubles de l'érection a quand même du désir.