Orgasme

La mécanique de l'orgasme

"Bouillonner d'ardeur" : telle est la signification du mot grec "orgasme". L'image est assez bien trouvée, n'est-ce pas ? Il est difficile de décrire cette acmé d'une relation sexuelle à quelqu'un ne l'ayant jamais connu. Cependant, il est plus facile de lister les conditions qui le rendront possible...

Psychologie de l'orgasme

L'orgasme féminin est souvent empêché par des blocages psychologiques, parfois inconscients. Pour qu'une femme atteigne l'orgasme, il faut qu'elle se sente bien dans sa tête et dans son corps. Si elle déteste son image, si elle n'aime pas son corps, il lui sera difficile de s'abandonner suffisamment pour laisser venir l'orgasme. Il est en effet essentiel de lâcher prise, d'oublier les préceptes moraux anciens - "Une femme ne doit pas éprouver de plaisir" - ou modernes - "Si tu n'as pas un orgasme par semaine, tu as raté ta vie". La confiance en l'autre est une condition fondamentale : une femme ne pourra pas se livrer et se laisser aller si elle a la moindre méfiance vis-à-vis de son partenaire. Il faut apprendre à se focaliser sur les sensations du moment - pour ceci, les préliminaires sont importants -, à se raconter - ou à raconter à son partenaire - des fantasmes qui augmenteront l'excitation, et enfin à accepter la vague sensuelle lorsqu'elle survient - rien de pire que de se retenir et la refuser...

Orgasme clitoridien ou vaginal ?

À vrai dire, là n'est pas la question. Il n'y a pas d'orgasme immature, comme Freud l'a écrit. Que vous parveniez à l'orgasme grâce à un sex toy, ou avec votre partenaire, ou encore en vous masturbant sous le jet de la douche, cela n'a pas d'importance. L'essentiel, c'est d'atteindre le septième ciel !

Actualités Orgasme

Orgasme : les Françaises jouissent difficilement

Dossiers Orgasme

  • Tantrisme : à la recherche de l'extase perdue

    Au même titre que le "Slow Dating" a pour objectif un mode de séduction plus approfondi, le "Slow Sex" tend à faire son grand retour sous nos draps. Grâce au tantrisme, la jouissance s'apprend. Et il semblerait que la patience en soit la clé.

  • Sexo : les 6 ennemis de l’orgasme

    On l’aime bien, l’orgasme. Mais pour le rencontrer, il vaut mieux connaître ses ennemis afin de les éliminer. A vous !

    • Les hommes possèdent-ils un point G ?

      Depuis longtemps, nous parlons du point G des femmes. Pourtant, elles ne sont pas les seules à posséder une zone de plaisir très particulière. En raison de son emplacement anatomique, les hommes en parlent peu, voire pas du tout. La plupart ignorent même sans doute qu'il existe. Où se situe-t-il et comment le stimuler ?

    • Tout savoir sur l'orgasme masculin

      Nous parlons plus souvent de l'orgasme féminin que de l'orgasme masculin. En effet, semblant plus accessible, il questionne et intéresse moins. Pourtant, l'orgasme masculin est lui aussi complexe. Que ressentent les hommes exactement ? Est-ce que leurs orgasmes ressemblent à ceux des femmes ?

      • Qu'est-ce que l'orgasme clitoridien ?

        L'orgasme clitoridien est le premier orgasme que nous découvrons lorsque nos doigts s'aventurent sous la ceinture un peu plus longuement qu'à l'accoutumée. Lors des rapports sexuels, la stimulation clitoridienne est souvent nécessaire afin d'atteindre le septième ciel.

      • Qu'est-ce que l'orgasme vaginal ?

        Perçu comme le saint Graal, l'orgasme vaginal se définit souvent comme l'orgasme de la maturité. Est-il différent de l'orgasme clitoridien ? Existe-t-il réellement, et si oui, comment accroître son plaisir ?

      • Qu'est-ce qu'une femme fontaine ?

        Longtemps nié, dévalorisé puis fantasmé à travers la pornographie, quelle est la définition d'une femme fontaine ? Pouvons-nous toutes prétendre à cette particularité ou est-ce réservé à une catégorie de femmes physiologiquement différentes ?

        • Qu'est-ce que l'éjaculation féminine ?

          L'éjaculation n'est pas seulement une affaire d'hommes. Longtemps niée par une société patriarcale, l'éjaculation féminine existe pourtant bel et bien ! Comment différencier ce phénomène de celui des femmes fontaines ? Et comment y parvenir ?

          • C'était un orgasme, ça ?

            Parce qu’il n’est pas toujours facile de reconnaître l’orgasme – surtout le vaginal – et parce qu’un bon nombre d’idées reçues tentent de le définir et nous induisent en erreur, nous faisons le point avec le Docteur Anne-Marie Lazartigues, sexologue, qui nous aide à comprendre si oui ou non… c’était un orgasme, cette chose.

            Orgasme Également cité dans