Orgasme

La mécanique de l'orgasme

"Bouillonner d'ardeur" : telle est la signification du mot grec "orgasme". L'image est assez bien trouvée, n'est-ce pas ? Il est difficile de décrire cette acmé d'une relation sexuelle à quelqu'un ne l'ayant jamais connu. Cependant, il est plus facile de lister les conditions qui le rendront possible...

Psychologie de l'orgasme

L'orgasme féminin est souvent empêché par des blocages psychologiques, parfois inconscients. Pour qu'une femme atteigne l'orgasme, il faut qu'elle se sente bien dans sa tête et dans son corps. Si elle déteste son image, si elle n'aime pas son corps, il lui sera difficile de s'abandonner suffisamment pour laisser venir l'orgasme. Il est en effet essentiel de lâcher prise, d'oublier les préceptes moraux anciens - "Une femme ne doit pas éprouver de plaisir" - ou modernes - "Si tu n'as pas un orgasme par semaine, tu as raté ta vie". La confiance en l'autre est une condition fondamentale : une femme ne pourra pas se livrer et se laisser aller si elle a la moindre méfiance vis-à-vis de son partenaire. Il faut apprendre à se focaliser sur les sensations du moment - pour ceci, les préliminaires sont importants -, à se raconter - ou à raconter à son partenaire - des fantasmes qui augmenteront l'excitation, et enfin à accepter la vague sensuelle lorsqu'elle survient - rien de pire que de se retenir et la refuser...

Orgasme clitoridien ou vaginal ?

À vrai dire, là n'est pas la question. Il n'y a pas d'orgasme immature, comme Freud l'a écrit. Que vous parveniez à l'orgasme grâce à un sex toy, ou avec votre partenaire, ou encore en vous masturbant sous le jet de la douche, cela n'a pas d'importance. L'essentiel, c'est d'atteindre le septième ciel !

Actualités

Dossiers