Livres érotiques : on les adore

Depuis le phénomène "50 Nuances de Grey", la littérature érotique est devenue beaucoup moins taboue qu'elle ne l'était. Seules ou avec leur partenaire, pourquoi les femmes aiment-elles lire des livres érotiques ? Est-ce un bon moyen de booster sa libido ? Si oui, quel style érotique choisir ?

Comment expliquer le succès récent de la littérature érotique ?

L'imagination tient une place très importante dans l'esprit des femmes, pour leurs relations amoureuses, leur sexualité, la première rencontre... C'est pourquoi la littérature érotique est souvent un allié de choix pour pimenter l'imaginaire. Contrairement aux films pornographiques, le fantasme est sans limite. Dans 50 Nuances de Grey de E.L James, apparu dans les librairies françaises en octobre 2012, bon nombre de femmes ont fantasmé sur Christian Grey et ont rêvé que leur partenaire se transformait en cet homme aux secrets sulfureux, pimentant ainsi leurs relations sexuelles. Les livres érotiques permettent également de laisser libre cours à ses fantasmes en étant seule, dans son lit ou calée dans son canapé avec un plaid et un chocolat chaud. Bon nombre de femmes finissent de lire d'une seule main !

Livres érotiques romantiques ou hard ?

Il existe plusieurs degrés dans la littérature érotique : du soft au très hard, voire au très très hard, de l'héroïne romantique à celle beaucoup plus libertine. Pour celles qui n'apprécient pas spécialement les détails trop intimes, voire pornographiques, et qui préfèrent les suggestions et les périphrases pour exprimer la sexualité, mieux vaut privilégier les livres érotiques romantiques comme L'Abandon d'Elisa de Monica Angelini, Un signe de vous de Sophie Montmirat, ou Juste un bout de papier de Vincent Sbragia. Pour celles qui désirent plus de détails croustillants, Histoires pornographiques de Valentine Abe, Hilda d'un auteur anonyme, et Onze nouvelles à lire seule, les soirs de match de foot... d'Emmanuelle Poinger devraient les satisfaire.

Actualités

Dossiers

    Grey : qui est E.L. James, papesse du "mommy porn" ?

    Après avoir travaillé en tant que productrice télé, E.L. James s'est lancée en 2009 dans la rédaction d'une fanfiction inspirée de Twilight. Menottes et martinets ont peu à peu remplacé vampires et autres loups-garous. Alors que le 4° tome de la saga 50 Nuances de Grey est paru en librairies le 28 juillet, retour sur le parcours d'une auteure qui a soumis le monde de l'édition.

    Fifty Shades of Grey : une saga panpan, mais pas cul-cul

    Vous n'avez pas lu le best-seller que tout le monde s'arrache (sa culotte) ? A l'heure de la sortie en librairie de GREY, le 4e tome de la sexy saga, on vous résume ces 50 Nuances de Grey... et autant de déclinaisons du SM pas si gnangnan qu'il n'y paraît...