Le sexe et les femmes : 10 idées reçues Les femmes se masturbent rarement

 Faux.

la femme sait aussi se faire du bien seule.
La femme sait aussi se faire du bien seule. © LanaK - Fotolia

La masturbation féminine fait partie des plus importants tabous de la sexualité des femmes. La cause de ce non-dit est sans doute religieuse puisque cette pratique n'est pas approuvée et est même considérée comme nuisible à la fécondité.

Il faudra attendre la moitié du XXe siècle pour obtenir des estimations de la masturbation : le phénomène concerne alors 95 % des hommes et 46 % des femmes. Les années 60 entraîneront une évolution des mœurs et une "démocratisation" de la masturbation.

Contrairement à la masturbation masculine, pratiquée dès le plus jeune âge, les femmes la découvrent en moyenne plus tard, généralement après leurs premières relations sexuelles. Le plus souvent pendant une période de solitude (rupture, par exemple), puis la pratiquent régulièrement. La masturbation féminine concerne plus les femmes de 25 à 50 ans que les plus jeunes.

Elle a également un rôle important pour la femme et la confiance qu'elle a en elle. Mais elle peut aussi aider la femme en cas de difficultés sexuelles (vaginisme, troubles de la sexualité), afin d'appréhender son corps et de se détendre.

Sommaire