L'oreiller est le nouveau sextoy : comment l'utiliser pour un max de plaisir

Témoin de nos premiers émois, l'oreiller est incontestablement le support masturbatoire qui fait l'unanimité... Pourquoi, avec les années et les partenaires, avons-nous fini par l'oublier ? A portée de main, il est pratique, simple d'utilisation et gage de plaisir ! Mode d'emploi.

L'oreiller est le nouveau sextoy : comment l'utiliser pour un max de plaisir
© 123RF

Rangez tout ! Enfin vos sextoys. Si ces derniers stimulent avec doigté nos parties intimes, ils n'ont rien à envier à l'oreiller. Une idée bidon ? Pas du tout. L'oreiller, c'est le sextoy fait maison. Un peu plus grand, un peu plus mou et un peu moins cher, il est surprenant. Prendre son pied avec lui et grâce à lui, ça s'appelle le sex pillow. Reste à savoir comment s'en servir pour un maximum de plaisir.

Les frottements
Ce que le gland du clitoris préfère ? Qu'on le frotte encore et encore. Ado, on se masturbait à califourchon sur l'oreiller. Adulte, continuons ! On peut aussi choisir le polochon. Ce que ça change ? La forme phallique, carrément dans le thème.

Sous le bassin
Lors d'un rapport sexuel en missionnaire, caler un oreiller sous son bassin (juste au-dessus de la raie des fesses), permet d'être légèrement surélevée et de mieux accueillir la pénétration. L'angle est meilleur, la pénétration plus profonde et le plaisir plus franc !

Sous le dos
Autre version : placez cette fois l'oreiller plus haut, sous votre dos. Ainsi votre tête plonge à l'arrière et votre poitrine se grandit. Vous offrez un magnifique spectacle à votre partenaire et vous gagnez en lâcher prise. Car oui, si le lâcher prise est d'abord dans la tête, sentir son corps à l'abandon, totalement relâché, ça fait du bien.

En sandwich
Si la levrette est du genre à tirer sur vos bras (au bout d'un moment, ça fatigue), prenez plusieurs oreillers, disposez-les en sandwich et placez-les sous votre ventre. Un appui on ne peut plus pratique qui vous repose et vous permet de vous laisser aller au plaisir sans vous préoccuper de vos muscles brûlants.

Entre les cuisses
Pendant la cuillère, vous pouvez mettre un oreiller entre vos cuisses. L'avantage : ça vous permet de garder les cuisses serrées tout en les éloignant d'un iota. La distance parfaite pour faciliter la pénétration et accentuer les sensations lors du va-et-vient.

Sous les fesses de l'homme
Pendant l'Andromaque, proposez à votre partenaire de placer un coussin sous ses fesses histoire de faire grimper son pénis jusqu'au ciel. Enfin, façon de parler. L'idée : une pénétration plus profonde pour la dame qui est sur lui (vous, donc).

Et sinon ?
Laissez votre imagination faire le reste ! L'oreiller est inspirant. Selon vos pratiques et vos envies, voyez un peu comment il pourrait pimenter vos parties de sexe.

Voir aussi :